Actualités de l’hôtellerie et conseils

Anya Orlan dans un hôtel de New York
Dans les grands hôtels, il existe des personnels spécialisés dans les oreillers

Le métier de l’hôtellerie a été révolutionné ces quinze dernières années, par l’arrivée des OTAs (Online Travel Agency), l’importance grandissante des réseaux sociaux et sites d’avis et, plus récemment, l’irruption d’une économie dite “participative” qui est en réalité le retour au troc organisé par et pour le bénéfice de géants internationaux du Web.

A découvrir également : Commander vos produits sur internet depuis le site de Domicourses

Anya Orlan dans un hôtel de New York
Le saviez-vous ? Dans les grands hôtels, il existe des personnels spécialisés dans les oreillers

En dehors de l’internet, l’évolution des habitudes de consommation a aussi profondément fait évoluer les types d’hébergement, avec la montée en puissance des chambres d’hôtes et la disparition d’un grand nombre d’hôtels indépendants.

Si on ajoute à ce tableau déjà bien chaotique l’impact d’une crise financière et économique structurelle qui n’en finit pas d’impacter le tourisme depuis maintenant plus de huit ans, relayée, à chaque embellie économique par un attentat ou une menace terroriste, on se dit qu’il n’est pas facile, aujourd’hui, d’être hôtelier.

A voir aussi : Extrait de casier judiciaire : faites une demande en ligne

C’est pour cette raison que le site 10-hotels.com a été créé : il tente de décrypter l’actualité de l’hôtellerie et de l’e-tourisme. On y trouve des articles d’analyse, de présentation des nouvelles technologie, comme cette présentation du cloud pour les hôtels, ou des articles orientés marketing, dont le point de vue va plus loin que l’hôtellerie sur “le web”.

La question des guides et des sites d’avis

Un bon exemple est la question de base : dans quelle mesure un hôtel doit-il aujourd’hui, chercher à tout prix à apparaître sur un guide papier ? Le Michelin et ses petits camarades, Baedeker, Lonely Planet, Guide du Routard, ont tous une présence en ligne, mais le référencement de l’hôtel sur leur site passe encore par la présence sur le guide papier.

Guide Michelin d'origine sur une table
En 1900 le premier guide Michelin paraissait.

Quel est aujourd’hui le poids de ce dernier quand plus de 80% des clients hôteliers indiquent avoir cherché des informations sur internet, et quand plus de 40% des consultations de sites d’hôtels se font sur des appareils mobiles ?

La surveillance de son e-reputation, des commentaires laissés sur les forums et les sites d’avis est aujourd’hui, bien plus importante.

Des conseils de référencement

De la même façon, confronté à une ressource en temps limitée, l’hôtelier ne sait pas comment organiser sa présence web. Faut-il privilégier le référencement de son hôtel sur Google, qui peut être difficile, voire impossible sur des requêtes comme “Hotel Paris”. Chercher à attirer les clients à partir d’une présence sur les OTAs, ce qui coûte très cher en commission ? Privilégier les réseaux sociaux pour entrer directement en contact avec son client ? Et dans ce cas, lesquels ?

La réponse n’est pas unique. La difficulté de la requête comme le type d’hébergement doivent être pris en compte. Mais 10-hotels l’explique bien : il est indispensable d’avoir une attitude pro-active pour attirer les clients de son hôtel en étant visible sur le net.

A propos de Lina 1 Article
Curieuse de tout, je butine le web et je partage mes trouvailles. Je m'intéresse particulièrement aux voyages, à la déco et à la santé naturelle. Et je suis particulièrement gourmande !