Onip présente sa nouvelle peinture dépolluante

peinture dépolluante

Lorsqu’il est sujet de pollution, l’opinion générale se tourne presque toujours en direction de la pollution extérieure, avec les problèmes climatiques liés. L’air intérieur est souvent mis de côté alors qu’il serait 5 à 10 fois plus dégradé que l’air externe. La majeure partie du temps des individus étant passée dans des environnements intérieurs, ceci soulève une véritable question de santé publique puisque de nombreuses allergies seraient causées par ce problème.

 

A voir aussi : Quelques conseils pour éviter les pièges de la colocation

Alors où se trouvent ces polluants d’air intérieur ?

Tout simplement… Partout ! Ils viennent de nos meubles, des colles, de la peinture, des textiles d’ameublement et même des revêtements de sol, et plus particulièrement d’un de leurs composants, le formaldéhyde. Cet agent au nom singulier serait responsable de nausées, d’asthme, d’irritations et même de maux de tête.

Actuellement, cet enjeu de santé publique a rendu la surveillance de la qualité de l’air intérieur obligatoire dans tous les établissements susceptibles d’accueillir un public hypothétiquement sensible. C’est dans le cadre de la loi Grenelle 2 que tous les fabricants concernés par les produits décoration et de construction se doivent à présent de signaler aux consommateurs les caractéristiques d’émission pour les éléments polluants évaporable. Il existe ainsi un système de classement, qui doit apparaître sur les étiquettes de ces produits, avec quatre niveaux allant de C (stade élevé d’émission) à A+ (stade très faible d’émission). Ainsi, les consommateurs pourront être alertés de manière simple et efficace sur les dangers d’émission de substances polluantes pour l’air intérieur des produits qu’ils achètent.

A lire également : Assurance : votre protection est leur satisfaction

 

La première peinture dépolluante

En réponse à tous ces problèmes, Onip a choisi de créer le Label’Onip Clean’R. Il s’agissait de confectionner la toute première peinture dépolluante apte à détruire le formaldéhyde en seulement quelques heures. Le principe de fonctionnement est simple : la substance active de ce produit va synthétiser les composants de formaldéhyde afin de les changer en petite quantité de vapeur d’eau.

Cette peinture dépolluante est ainsi faite pour durer dans le temps car son efficacité peut aller de 7 à 20 ans, selon la finition du produit en question.

En savoir plus sur le site : www.peinture-depolluante.fr