L’expertise comptable, une obligation juridique pour les entreprises

Si une société vient d’être créée, il est obligatoire de suivre plusieurs règles administratives, sociales et fiscales. Mais étant la loi de travail assez dense, tout ceci n’est pas toujours clair surtout si on parle de jeunes entrepreneurs inexpérimentés.

Ces jeunes entrepreneurs n’ont d’autres choix que de se conformer aux règles.
Bien s’entourer est donc plus qu’indispensable pour bien mener son entreprise ou startup.

A lire également : Zoom sur la cigarette électronique ISTICK RIM de chez Eleaf

De même il est donc fortement conseillé de faire appel aux services d’un expert comptable.

En effet, ce service vous aidera dans la gestion des différents rouages assurant le fonctionnement de la société. Néanmoins, avant d’entrer dans l‘embauche d’un comptable, il faut connaître quelques paramètres avant de s’engager.

A lire aussi : Les Français sont séduits par ce prêt personnel

Ce qu’il faut prendre en compte avant d’engager un expert comptable

En premier lieu, il faudra se poser la question si vous avez besoin d’engager un expert comptable ou simplement passer par un cabinet externe. Bien évidement cela dépend en premier lieu de vos moyens financier.

En second lieu, il sera plus judicieux de définir tout ce qui va être à la charge de la société. Par la suite des évènements, il est fortement recommandé de faire une étude de marché, en d’autres termes, aller à la rencontre d’au moins trois comptables ou des cabinets selon des critères bien définis.

Durant les éventuels tests, il faudra vérifier ses références tout en mesurant son niveau de réactivité. Cela permettra de déterminer son niveau concernant la gestion d’un établissement quelconque.

Pour plus d’informations consultez ce site

Ce que la loi dit à propos de la comptabilité

La loi en France est très claire: toutes les sociétés créées aux yeux de la loi doivent respecter les obligations comptables, sociales et fiscales.

Effectivement, les sociétés sont tenues de s’identifier auprès de la TVA.
Ensuite, il sera indispensable d’effectuer des versements d’impôts anticipés et de rentrer une déclaration d’impôt annuel.

D’ailleurs, au niveau des obligations comptables, les sociétés sont tenues d’établir des comptes annuels tout en procédant à la publication de ces comptes à la Banque Nationale via Internet.

Socialement parlant, les entreprises devront s’affilier à une caisse d’assurances sociales en tant que mandataire. Dans ce même cadre, la société doit payer une cotisation au comité des entreprises.

Bien entendu, toutes sociétés étant contrôlées comme non respectueuses de toutes ces obligations seront punies par la loi, par des amendes et parfois même de la prison.

Il faut donc bien s’informer ente pas hésiter à mettre les moyens pour embaucher un expert comptable bien qualifié afin d’éviter des mauvaises surprise.