Le b.a.-ba du contrôle technique automobile

Par définition, le contrôle technique est un examen périodique de tous véhicules de moins de 3,5 tonnes. Le premier contrôle doit être effectué avant le quatrième anniversaire de la première mise en circulation du véhicule. Cependant, seuls les centres de contrôle technique agréés peuvent effectuer cet examen.

Pourquoi faire son contrôle technique ?

Tout le monde peut se poser cette question mais sachez bien que c’est un passage obligé pour tous types de véhicule. Quand on pose la même question à d’autres automobilistes, ils le font pour éviter les sanctions. Certes, ils ont raison mais au-delà de cela, le contrôle technique est obligatoire pour notre sécurité et pour le respect de notre environnement.
En effet, le contrôle porte sur une centaine de point de vérification. En cas d’anomalies constatées, des contre-visites peuvent s’imposer. Autrement, le propriétaire sera obligé de réparer les points défaillants en vue d’une nouvelle visite technique. Si jamais le véhicule n’a pas fait l’objet d’un contrôle technique, le conducteur sera exposé à une amende pouvant aller jusqu’à 135 €. A cette sanction s’ajoute la confiscation de la carte-grise et l’immobilisation-même du véhicule en question.
Ainsi, pour rouler en toute quiétude, plus de 6 000 centres de contrôle technique existent dans toute la France. Par exemple, si vous êtes dans l’Ouest de la France, un contrôle technique Nantes fera l’affaire.

A lire en complément : Menuiserie moderne, fabriquée sur mesure

Ce qui change en 2017

Pour cette année 2017, il faut prendre en compte les changements prévus par la législation française en matière de contrôle technique automobile. Depuis le 1er janvier dernier, le voyant moteur de couleur orange sur le tableau de bord est considéré comme motif de présence d’anomalies sur le véhicule. En branchant le véhicule sur l’OBD ou le dispositif de diagnostic embarqué, le contrôleur vérifiera les éventuelles anomalies. En conséquence, une réparation s’impose et le véhicule sera soumis à une contre-visite.
Il faut également noter que les vitrages aux places avant ne doivent plus dépasser les 30% d’opacité. Les vitres sur tintées sont passibles de 135 € d’amende et le retrait de trois points sur le permis de conduire. Dans le Sud de la France, le contrôle technique Marseille saura toujours, d’une manière ou d’une autre, l’opacité exacte de vos vitrages grâce à l’utilisation d’un nuancier  ou d’un appareil spécial. En cas de sur teinte, le véhicule sera sans doute recalé. Alors, ne négligez surtout pas ces nouveaux points de contrôle technique au risque de se faire sanctionner.

A découvrir également : S’initier à la lecture avec un livre personnalisé