Comment bien choisir son porte vélo

Vous êtes à la recherche d’un accessoire pour pouvoir transporter facilement vos vélos pendant les weeks end ou les vacances ? Parmi tout le choix de porte vélo qui existe sur le marché vous n’arrivez pas à faire votre choix ? Alors découvrez grâce à ce mini guide comment bien choisir son porte vélo pour sa voiture.

Les caractéristiques d’un porte vélo de voiture

Un porte vélo est un accessoire qui va vous permettre de transporter de un à une dizaine de vélo selon le modèle que vous allez choisir. Sachez qu’il existe une multitude de modèle et il semble important de voir les différents types de portes vélo que l’on peut trouver sur le marché. Dans un premier temps, il va falloir vous demander ou vous voulez placer votre porte vélo sur la voiture. Voulez le fixer sur le toit, souhaitez-vous le fixer à l’arrière de votre véhicule ou voulez-vous une remorque ? Si vous décidez de mettre le porte vélo à l’arrière il faudra choisir entre une fixation par hayon ou un porte velo attelage. Chaque modèle à ses caractéristiques, ses avantages et inconvénients. Avec un porte vélo prévu pour le toit vous aurez une meilleure visibilité à l’arrière mais vous ne pourrez mettre que 3 vélos maximum, à contrario un porte vélo que vous fixer derrière votre voiture vous offrira certes une moins bonne visibilité mais il vous permettra de mettre jusqu’à 6 vélos… Autre détail qui à son importance, certains modèles vous demanderont de faire quelques démarches administratives pour pouvoir rouler avec.

A lire en complément : Extrait de casier judiciaire : faites une demande en ligne

Comment acheter son porte vélo

Vous avez plusieurs possibilités pour acheter votre porte vélo, vous pouvez bien sûr l’acheter dans un magasin spécialisés de vélo, ou vous pourrez l’acheter dans une boutique auto, ou bien encore sur internet. De l’acheter en magasin vous permettra de pouvoir voir le modèle et d’être conseillé par un vendeur. Pour l’achat de porte vélo sur internet, vous pourrez avoir accès à des tests et comparatifs et vous pourrez économiser quelques dizaines d’euros.

A lire aussi : Apprendre à construire son maillage interne