Comment financer son permis de conduire ?

Financer son permis

Le permis de conduire est une étape importante, notamment parce qu’il est souvent nécessaire pour s’intégrer plus facilement sur le marché du travail. Malheureusement, l’apprentissage de la conduite peut s’avérer long et il est systématiquement coûteux. D’autant plus que la plupart des candidats à l’examen du permis B sont des étudiants qui n’ont pas de revenus. Alors, comment réussir à financer son permis de conduire ?

La solution des crédits à la consommation

Les prêts personnels sont une excellente solution pour financer facilement et rapidement son permis de conduire. Ils permettent d’obtenir rapidement quelques milliers d’euros qui suffisent amplement. Ainsi, ils permettent d’éviter d’avoir à épargner pendant plusieurs années et il suffit de les rembourser chaque mois aussi longtemps que nécessaire.

A découvrir également : Des meubles design et luxueux pour votre salon

En plus, il est très facile de comparer les crédits à la consommation sur Internet grâce à des sites spécialisés. Mieux encore, surtout pour les étudiants sans ressources importantes et stables, il est aisé de trouver un crédit en ligne rapide sans justificatif de salaire. C’est donc une solution littéralement ouverte à tous qui peut ensuite permettre de trouver plus facilement du travail.

Obtenir des aides pour financer son permis de conduire

Il existe également des aides financées par l’État ou les collectivités qui permettent de financer son permis de conduire à hauteur de 1 200 € maximum. Dans certaines villes, cela ne suffit pas à financer l’intégralité de la formation, mais cela permet d’en alléger le poids financier. Pour y avoir le droit, il faut être inscrit au Pôle Emploi ou être bénéficiaire du RSA.

A lire aussi : Réplique Airsoft, quelles marques choisir ?

Il est également nécessaire de ne pas être bénéficiaire des allocations chômage et de pouvoir justifier de la nécessité d’obtenir le permis de conduire B pour vous réinsérer sur le marché du travail. Il faut donc s’adresser directement à son conseiller Pôle Emploi pour en bénéficier et celui-ci vous aidera à monter un dossier de demande qui sera alors validé ou non.

Utiliser son compte personnel de formation

Tous les travailleurs français cotisent chaque mois pour leur compte professionnel de formation (CPF). Depuis le 1er janvier 2019, son fonctionnement a été sensiblement modifié, mais le principe reste le même : permettre aux salariés de cotiser pour avoir ensuite accès gratuitement à certaines formations qui leur permettent d’évoluer dans leur carrière ou de changer de voie.

La formation et l’examen du permis de conduire sont éligibles, sous certaines conditions, au CPF. Cela permet donc aux salariés qui le souhaiteraient de bénéficier de financements partiels ou complets de leur permis de conduire. Pour cela, il n’y a même pas besoin de justifier de la nécessité professionnelle de la démarche.