Comment porter la chemise à carreaux pour homme ?

Si certains la croyaient tombée dans l’oubli depuis une vingtaine d’années, la chemise à carreaux revient à la mode et se refait une place de choix dans la penderie de ces messieurs. Zoom sur ce vêtement facile à assortir avec les différents styles et morphologies…

Trois catégories de carreaux pour la chemise homme

Les carreaux des chemises peuvent être divisés en trois catégories : fins, moyens et grands.

A lire en complément : TrackR, la solution technologique pour vite retrouver vos objets

Les carreaux fins, nommés aussi “Vichy“, sont toujours composés de deux couleurs. Bien que ces motifs ressemblent à ceux des nappes utilisés dans les restaurants, leur visuel, à la fois décontracté et chic, présente l’avantage de convenir à toutes les morphologies, dont particulièrement celles des personnes fortes.

Les carreaux moyens conviennent davantage à un style sportif ou décontracté. Ses motifs, très nature et campagne, sont notamment prisés les randonneurs et les adeptes de sports de plein air.

A lire en complément : Que faire à Paris et en Île-de-France en plein été ?

Les grands carreaux sont ceux des chemises dites de “bûcherons du Canada“. Très décontractées, celles-ci ne conviennent cependant pas aux personnes larges.

Respecter avant tout sa morphologie !

La manière la plus sûre de choisir une chemise à carreaux est de le faire en suivant sa propre morphologie. Ainsi, pour une personne plutôt maigre, aux épaules fines et au torse étroit, mieux vaut opter pour une chemise ajustée à gros carreaux. À l’inverse, pour un individu fort ou trapu, c’est une chemise large à petits carreaux qui sera la plus adaptée.

Au niveau morphologique, les points clés à retenir sont : le col, les épaules, les manches et la taille. En ce qui concerne le col, sauf bien entendu si vous êtes longiligne et maigre ou bien Hipster, les deux boutons du haut doivent être ouverts afin que le col fasse au moins 10 centimètres à partir du cou. Évitez le piège des épaules dites “tombantes”, en portant une chemise dont la couture de l’emmanchure longe sans dépassement vos épaules. Les manches peuvent être retroussées ou non selon que votre chemise couvre ou non un autre vêtement. Quant à la taille, enfin, veillez à ce qu’un espace minimal de 6 cm réside entre votre ventre et le tissu de la chemise. Si la longueur de cette dernière est trop importante, ou si vous portez un pull par-dessus, rentrez-la de préférence dans votre pantalon.

Casual, Hipster ou Grunge ?

Casual, Hipster, Grunge… La chemise à carreaux présente l’avantage de se prêter à de nombreux styles ! Pour ce qui est du style Casual, on porte la chemise à carreaux de manière décontractée, complètement ouverte, avec un débardeur à col circulaire ou un t-shirt à col en V. On peut également l’accompagner de baskets et d’un pantalon en toile de coton de couleur claire. En ce qui concerne le style rétro-décalé nommé Hipster, c’est le boutonnage complet de la chemise à carreaux qui est de rigueur. Style qui connaît un retour après plusieurs années d’absence, le Grunge présente, quant à lui, la particularité d’un port de la chemise à carreaux nouée autour de la taille !

Quelques conseils supplémentaires…

Assortir une chemise à carreaux avec un pantalon est toujours plus aisé lorsque les motifs de celle-ci sont monochromes ou bicolores et présentent des couleurs claires. Le port d’un t-shirt sous une chemise à carreaux exprime un look décontracté, donc inadapté à un contexte professionnel mais adéquat pour une sortie entre amis. Veillez à ce que ce t-shirt soit uni afin de ne jamais prendre plus d’importance visuelle que la chemise. Par ailleurs, veillez également à ce que votre tenue complète ne présente pas plus de trois couleurs dominantes différentes.