Home » Auto » Entretien de moto : comment choisir la clé dynamométrique ?

Quel que soit le type de deux roues que vous utilisez, l’entretien de sa moto est le principal moyen de s’assurer de son bon état de fonctionnement. Pas besoin d’être un mécanicien chevronné pour effectuer les petites réparations qui s’imposent à vous. Mais pour y arriver, il est nécessaire de disposer des outils adéquats, dont la clé dynamométrique qui reste un incontournable.

Présentation d’une clé dynamométrique

La clé dynamométrique pour moto à travers le contrôle du couple de serrage permet d’effectuer de façon optimale le montage de tout type de vis, boulons, écrous, goujons de roues, etc. On retrouve en général les clés dynamométriques à déclenchement et les clés dynamométriques à affichage direct. Le système de déclenchement est donc le mécanisme qui permet de contrôler le serrage.

A lire aussi : Quels sont les différents types d’aspirateurs qui existent ?

Fonctionnement de la clé dynamométrique

Le serrage d’un boulon doit être fait de façon optimale. Avec un serrage trop prononcé, le boulon sera sujet au déclin tandis qu’un serrage trop mou l’amènera à se défaire. La clé dynamométrique très simple d’utilisation résout efficacement ce challenge. En effet, le constructeur de la clé la fournit avec des recommandations. Il suffit de s’y conformer en réglant avant l’opération la valeur du couple souhaité. Ensuite, il faudra procéder au serrage jusqu’à l’obtention du déclic marquant l’atteinte du couple.

Lire également : Droit du travail : comment contester un licenciement ?

Choix convenable d’une clé dynamométrique

Pour bien choisir sa clé dynamométrique, plusieurs points sont à considérer. Voici entre autres quelques recommandations :

  • Vérifier la plage du couple de serrage. La plage définit la plus petite valeur et la plus grande du couple de serrage utilisable avec la clé.
  • Vérifier le type d’affichage : numérique ou digital. Le premier étant un peu plus cher que le second, libre choix à vous selon votre budget.
  • S’assurer de la présence ‎d’un mécanisme de déclenchement. Il faut que le bip soit bien frappant. Ce point est très important, car il indique le moment idéal pour arrêter le serrage. Nombre de mécanismes sont implémentés aujourd’hui sur les clés : déclenchement par cassure, par vibration ou encore par signal lumineux.
  • ‎La présence ou non d’un inverseur est tout aussi important. S’il est vrai que la majorité des boulons se serre à droite, il est aussi vrai qu’il en existe qui sont conçus pour être serrés à gauche. L’inverseur permet donc de s’adapter selon le cas.
  • Contrôler les dimensions de la douille. Certains modèles disposent d’adaptateurs. Plus pratiques, ces derniers permettent d’adapter la clé aux différents embouts à fourches ou carré.
  • S’assurer que la clé dispose d’un sac de rangement. Le coffret permet de protéger le gadget contre les éventuelles chutes.

Pour finir, il est conseillé d’utiliser une clé dynamométrique basique ayant un spectre d’utilisation qui est entre 0 et 20 Nm pour les petits serrages par exemple le serrage d’une bougie ou des caches phares. En réalité, si pour votre bécane, les réparations ne sont pas fréquentes, il est préférable de choisir une clé dynamométrique de ce genre qui s’avère peu coûteuse et compatible aux réparations différées dans le temps. Mais si vous êtes mécanicien des engins à deux roues par exemple, vous aurez à utiliser quotidiennement la clé dynamométrique. D’où la nécessité d’investir dans une haut de gamme ayant une plage d’utilisation entre 20 et 100 Nm.

Magazette.fr est un magazine d'actualité en ligne abordant des sujets très variés, au gré de l'actualité. L'aventure était à deux doigts de se terminer en 2014 mais un consultant SEO a décidé de reprendre en main le site et de proposer à chacun de participer.

Ce consultant SEO, c'est Cédric Guérin, consultant SEO Rennes.

Calendrier

décembre 2017
L M M J V S D
« Nov    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031