19 % des Français ne sont toujours pas équipés de détecteur de fumée

prevention-incendie

Publié le 29 octobre 2015, le baromètre BVA-KIDDE rapporte que 19 % des Français n’ont pas encore installé de détecteur de fumée dans leur logement.

A découvrir également : Pourquoi et comment choisir les colliers anti-aboiement ?

Six mois après sa mise en vigueur, la loi Morange imposant la présence de détecteur de fumée dans tout lieu d’habitation (appartement, maison), n’est toujours pas appliquée par une partie de la population française.

Mais pourquoi éviter les détecteurs de fumée ?

Pour 30 % des participants à l’enquête, il appartient aux propriétaires d’équiper leurs maisons avec des détecteurs de mouvement.

A lire également : Comment réserver une salle pour un événement ?

La faute revient donc aux propriétaires, et non aux locataires. Parmi les personnes enquêtées, 17 % ont avoué qu’elles ne ressentaient pas le besoin d’installer des détecteurs de fumée, car tout le monde peut se rendre compte d’un départ d’incendie, sans qu’un appareil intervienne.

D’ailleurs, 15 % des foyers non équipés de détecteur de mouvement pensent que ce genre d’installation n’est pas obligatoire.

Une amélioration du taux des non équipés

Malgré cette réticence à l’utilisation des détecteurs de fumée, les statistiques rapportent une amélioration du taux des foyers non équipés.

En effet, 79 % de ménages n’ont pas utilisé de détecteur de fumée en 2012, mais ce taux était de 19 % en septembre 2015. Pour obtenir ces résultats, l’enquête BVA-KIDDE a été réalisée les 4 et 5 septembre 2015 auprès de 978 personnes contactées par téléphones.

Il s’agit d’un représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Qu’est-ce qu’un détecteur de fumée et pourquoi l’utiliser ?

Dispositif de détection d’incendie, le Détecteur Avertisseur de Fumée (DAAF) détecte la présence anormale de fumée via son capteur photo-électrique avant de libérer un signal sonore suffisamment puissant pour réveiller tous les habitants d’une maison si le feu se propage pendant la nuit. Cette mesure de protection est importante, car la fumée tue plus que le feu, surtout si vous êtes endormi et que l’étouffement ne vous aidera pas à vous échapper.

Indispensable depuis mars 2015 en application de la loi Morange, le détecteur de fumée est une solution simple, mais efficace pour vous alerter à temps en cas d’incendie domestique.

Opérationnel en 24 h sur 24, ce dispositif de prévention incendie est un complément de sécurité qui va vous aider à accélérer la mise en place des autres mesures de protection ou de prévention contre les départs de feu. Et parce que 70 % des incendies domestiques surviennent la nuit, vous assurez par là la sécurité de tous vos proches qui pourront quitter le domicile en profitant de la phase de développement de l’incendie.

 

 

 

 

A propos de Adele 8 Articles
Je me prénomme Adèle, je suis fan de voyage et de nouvelles technologie et comme je reste une fille, je me passionne évidemment pour la mode et la décoration.