Les milieux urbains contiennent de nombreuses nuisances : le traitement acoustique limite les problèmes de bruit

L’exposition à des niveaux sonores élevés a des conséquences désastreuses. La capacité auditive peut être altérée, mais il y a aussi des conséquences psychologiques. Pour éviter ces problèmes, il est grandement conseillé de prendre les devants. Il est possible de soumettre une habitation à un traitement acoustique.

Il y a d’ailleurs une réglementation stricte en la matière qui régit les niveaux sonores tolérés. Chaque type de bâtiment doit donc être en conformité avec la loi en vigueur. Les seuils autorisés sont en effet adaptés selon les environnements. Il y a en effet plus d’efforts à faire autour d’un aéroport ou d’une salle de concerts.

Lire également : Des nouvelles technologies pour une épilation durable

Les conséquences du bruit sur la santé : la prévention passe par une isolation phonique réussie

En extérieur, il est possible de mettre en place des mesures de réduction phonique. Il existe en effet des panneaux anti-bruit idéaux pour les événements ayant lieu en plein air. Pour les structures plus durables comme les terrasses de café, il y a d’autres solutions plus adaptées. On trouve notamment des toiles et des murs absorbeurs de résonances. Bénéficier d’un traitement acoustique de qualité chez soi, c’est avant tout s’autoriser d’être bruyant sans déranger les voisins. C’est donc un avantage et permet de conserver de bonnes relations avec le voisinage.

La priorité dans une maison, ce sont les ouvertures. En matière de température ou de bruit, il faut en effet se pencher sur les portes et fenêtres avant tout. Ces endroits sont stratégiques car les infiltrations se font à précisément là. Il faut donc bien vérifier leur étanchéité et leur épaisseur (niveau de vitrage et nombre de panneaux). A l’intérieur d’une même maison, il est également préférable de ne pas se gêner les uns les autres. C’est pourquoi, il faut aussi se pencher sur les parois et séparations.

A lire aussi : Trouver la bonne entreprise pour son isolation thermique : comment s’y prendre ?

Les murs et cloisons peuvent en effet bénéficier d’un traitement acoustique qui permet à chacun de profiter de son environnement musical sans gêner les autres, y compris les voisins. Les faux plafonds sont la solution idéale pour insonoriser les plafonds. Il est recommander de bien les désolidariser pour que optimiser la réduction de l’impact du bruit. Et enfin, pour ce qui est du sol, et afin d’éviter de déranger les voisins du dessous, il est possible de poser du revêtement en caoutchouc et des sous-couches acoustiques.

Le traitement acoustique permet de réduire de façon significative les nuisances sonores, de nombreuses solutions sont possibles.