Comment se mettre à la pâtisserie

patisserie

Des gâteaux bien gonflés, des meringues fondantes, des tartes dorées… La simple évocation de ces douceurs émoustille vos papilles ? Mettez votre tablier et suivez les astuces du chef ! Avec les bons outils, un peu d’entraînement et de la précision, vous maîtriserez vite l’art de la pâtisserie.

Le matériel adéquat

Avant de vous lancer dans les gâteaux et autres macarons, pensez ustensiles !

A lire également : La check-list pour bien organiser le baptême de son enfant

Pour devenir un pro de la pâtisserie, il vous faut le fameux rouleau à pâtisserie pour abaisser les pâtes, un fouet, une maryse en silicone, pour incorporer vos préparations tout en délicatesse ;un couteau d’office, indispensable pour couper n’importe quels ingrédients ;un couteau à génoise, afin de découper sans faire de miette ;une spatule Exoglass, essentielles pour remuer vos appareils sans incorporer d’air ;un robot multifonctions, pour gagner un temps précieux en cuisine et obtenir des résultats professionnels !

Il est aussi recommandé de s’équiper d’une poche et des douilles, unies et cannelées ;une spatule coudée, utile pour lisser et étaler vos préparations ;un pinceau, pour dorer vos pâtisseries avant de les enfourner et enfin, un thermomètre sonde, nécessaire pour une cuisson parfaitement maîtrisée.

Lire également : Vente de TourCom Réceptifs : une croissance de 12% en 2016

Recourir à des aides culinaires

Si vous ne savez pas par où commencer, vous pouvez participer à des ateliers pâtisseries. Vous apprendrez à réaliser des pâtisseries en compagnie d’un chef professionnel. L’avantage est que vous êtes libre de choisir la création que vous voulez parmi une sélection de cours prédéfinis.

Si vous préférez manipuler les ingrédients sucrés sans sortir de chez vous, les livres de recettes vous seront d’un grand secours. Impossible de se retrouver en panne d’inspiration ! Vous y trouverez un choix infini de recettes décrites pas à pas.

Enfin, les blogs de cuisine fourmillent sur la toile. Des passionnés de la pâtisserie dévoilent leurs secrets culinaires et rendent les recettes de chef accessibles à tous les internautes.

Commencer avec des recettes faciles

Le brownie est la recette idéale pour débuter en pâtisserie. Pensez aussi aux muffins, aux cookies, au gâteau au yaourt, au cake, qui sont d’une simplicité enfantine. Puis, vous pouvez essayer de faire un tiramisu. En plus d’être très facile et rapide à réaliser, ce dessert bluffera à coup sûr les gourmands ! La panna cotta n’est pas non plus difficile à concocter, la tarte aux pommes non plus.
Lorsque vous vous sentez plus à l’aise, n’hésitez pas à varier les plaisirs.

Métamorphosez un tiramisu classique au café par sa version au chocolat ou aux fruits rouges ou encore, exercez-vous avec des cookies au cœur coulant.

Des astuces toutes simples

• Pour garantir une cuisson parfaite, réglez votre four sur chaleur tournante.
• Dans le cas où la croûte de votre gâteau est cuite alors que son cœur manque de cuisson, il suffit de le recouvrir d’une feuille d’aluminium, puis de laisser le four faire son travail.
• Si vous devez monter des blancs d’œufs en neige sans batteur électrique, vous devez les fouetter en faisant des mouvements amples avec le bras de manière à incorporer de l’air.
• Respectez consciencieusement les proportions, sans tenter de remplacer un ingrédient par un autre. Attendez-vous à rater votre cheesecake si vous utilisez du mascarpone à la place du fromage à la crème, ou creamcheese. Alors dans le cas où vous n’avez pas assez d’œufs, de farine, de lait ou encore de beurre, il est indispensable de recalculer les quantités en recourant à la règle de trois.
• La pâtisserie exigeant une extrême minutie, il est important de connaître le poids des œufs. Ainsi, les plus gros pèsent environ 63 grammes, les moyens 53 grammes et les petits 45 grammes. Dans l’idéal, tournez-vous vers les œufs moyens. La taille au-dessus risque effectivement de rendre les pâtes un peu trop liquides, et les petits gabarits les rendre trop sèches.