5 conseils pour une gestion efficace du changement

technique de changement

Vous connaissez surement le dicton, “rien n’est permanent, sauf le changement”. Qu’on se le dise, changer n’est jamais facile. Il n’y a pourtant rien de mal à vouloir changer les choses, surtout si vous allez dans la bonne direction. Cependant, le changement effraie et va créer des perturbations souvent difficiles à gérer pour les individus et les équipes de travail. Face à une transition inattendue ou importune, la nature humaine  aura tendance à sombrer dans la peur et le doute. Comment faire face au changement constant dans une entreprise ?

Cette question, de nombreux managers se la posent. C’est une réalité, les entreprises doivent réussir leur adaptation dans ce nouvel écosystème digitalisé. Voici quelques conseils prodigués par le magazine controledegestion.org spécialisé en management des organisations et en conseils pour les entreprises.

A lire également : La route du malt : un jeu incroyable à découvrir

1. Une entreprise doit s’adapter ou périr

Le changement est nécessaire. Maintenir le statu-quo à tout prix est sans doute la meilleure façon de faire faillite. Une entreprise doit alors s’adapter en permanence pour rester compétitive. Si la stabilité dans une organisation est très importante, ne pas vouloir changer les processus qui commencent à dater peut vous faire courir vers votre perte. Nous avons vu cela se produire avec des sociétés géantes – comme AOL – qui étaient en avance sur leur marché et qui, malgré beaucoup de trésorerie n’ont pas toujours pas réussi.

2. Soyez disruptif !

Si vous apportez un changement majeur, dans votre marché, vous provoquerez des étincelles. Ce ne sera pas facile à créer, mais c’est le pari que tout bon gestionnaire doit se lancer. Pour déclencher le changement, vous devez d’abord faire preuve de résilience. Commencez aujourd’hui.

A lire aussi : Restauration : les obligations se rapportant à l’hygiène alimentaire

Faites quelque chose cette année pour vous sortir de la zone de sécurité et vous aider à développer votre endurance. Vous aurez besoin de cette résilience lorsque vous deviendrez un leader et que vous devrez prendre des décisions perturbatrices majeures.

3. Préparez-vous à laisser les gens partir

Le changement n’est possible que si les personnes à l’intérieur de l’organisation entrent dans le bateau et sont persuadées d’être sur la bonne voie. Tout le monde ne le fera pas. Cela ne signifie pas que les gens ne sont pas capables, ils ne sont tout simplement pas adaptés à l’organisation au moment du changement. Ce n’est pas facile, mais vous devez être prêt à les laisser partir.

4. Souciez-vous des autres !

En période de changement, il faudra constamment se soucier des autres.  Quel est le moral des troupes ? Comment allez-vous ? Qu’est-ce qui fonctionne? Qu’est-ce qui ne fonctionne pas ? Le changement apporte à la fois passion et intérêt au sein de vos équipes, mais aussi suffisamment de crispassions et de critiques pas toujours fondées sur votre manière de prendre en main les choses.

5. Célébrez les succès

Les petits succès mèneront à de plus grands succès. Partagez les réussites au sein de l’organisation pour encourager la culture du changement dans votre organisation. Vous n’avez pas besoin d’être un chef de file pour faire cela. Devenez un agent de changement, peu importe où vous vous trouvez dans une organisation.