Aménagement des combles : Comment s’y prendre?

S’imaginer pouvoir disposer d’une pièce en plus au sein de sa maison est le rêve de tout propriétaire. Grâce à l’aménagement des combles, cette possibilité peut devenir réalité. Voici toutes les informations à connaître pour transformer votre vieux grenier en véritable pièce à vivre.

Quelques mètres carrés en plus

Avant de se lancer dans une telle opération, il faut réaliser un état des lieux précis de vos combles. Concrètement, cela consiste à identifier la surface habitable potentielle et le choix des matériaux selon la charpente en place (tout comme le plancher). L’ensemble doit être assez solide pour « accepter » cette nouvelle pièce. En moyenne, il est possible d’obtenir entre 6 et 15 mètres carrés en plus!

A découvrir également : Formations aux services à la personne ; zoom sur le BAC Pro SAPAT

Quid de la luminosité?

Lorsque les propriétaires envisagent de tels travaux, l’enthousiasme peut les empêcher d’analyser correctement la future pièce. L’erreur la plus commune est relative à la luminosité. En effet, qu’il s’agisse de l’éclairage direct ou indirect, il faut prévoir les ouvertures : velux, vénitiennes, spots artificiels ou encore puits de lumière. Les possibilités sont nombreuses, donc évitez tout écueil lors de la phase de préparation.

Aménagement des combles et isolation

Concernant l’aménagement des combles, il faut également prendre en compte l’isolation phonique et l’isolation thermique pour un confort de tous les instants. D’une part, cela aura un impact sur le bien-être des occupants et sur la facture énergétique. En effet, une isolation de mauvaise facture générera des ponts thermiques qui refroidiront la pièce.

A lire également : Des méthodes pour bien épargner afin d’atteindre la liberté financière

En moyenne, les déperditions d’énergie sont les plus importantes au niveau du toit, c’est pourquoi il faut évaluer les matériaux isolants à utiliser. Il faut souligner que cette isolation thermique peut se réaliser par l’extérieur ou par l’intérieur. Les isolants les plus couramment utilisés sont à base de laine de verre, de chanvre ou encore de laine de roche.

En fin de chantier, vous pourrez alors penser à la décoration. Profitez-en pour changer d’ambiance dans ce petit nid perché sous les toits.