Comment faire installer la fibre optique dans une maison ?

Vous avez l’intention de faire installer la fibre optique chez vous ? Si vous habitez dans une maison et que vous envisagez l’installation de la fibre optique, voici ce qu’il faut savoir. Éligibilité au haut débit, choix d’opérateur, processus de raccordement avec un technicien, etc. On vous dit tout sur l’installation de la fibre optique dans votre logement.

Votre logement est-il éligible à la fibre optique ?

Tout logement n’est pas éligible à l’installation de la fibre optique? Pour savoir si votre logement est éligible à la réception de l’internet haut débit et à l’installation de la fibre optique, il est important de faire vérifier éligibilité de votre logement.

A lire aussi : Pourquoi choisir une porte d’entrée en bois pour sa maison ?

Pour votre maison, le mieux à faire pour entamer le processus est de se renseigner. Vous pouvez effectuer ces démarches auprès d’un fournisseur. Par internet, en vous rendant directement en boutique ou par téléphone, vérifiez directement l’éligibilité de votre logement à la fibre optique. Un test simple permet de savoir si votre logement se situe dans une zone que les opérateurs. Votre fournisseur est notamment en mesure de vous dire quelle vitesse de connexion internet les opérateurs proposent autour de votre logement.

Si la vitesse correspond à ce qui est attendu pour supporter le haut débit, alors une installation de fibre optique est envisageable.

A lire également : 5 meubles à confectionner avec des caisses en bois

Comment choisir son fournisseur de fibre optique ?

En France, chaque logement ou foyer a le choix entre 4 grands opérateurs, qui sont Orange, Bouygues, Free et SFR. La fibre optique peut être installée et délivrée suivant 2 procédés bien distincts.

Le procédé Fiber to the Home (FTTH) et le procédé Fiber to the Last Amplifier (FTTLA) sont distribués en fonction de la zone d’habitation. Le type de logement – maison, appartement, bureau, etc – détermine alors si  une installation de fibre optique peut être lancée, soit en FTTH soit en FTTLA.

Fiber to the Home : la fibre optique en FTTH

Le procédé FTTH est un raccordement qui fournit la fibre optique grâce à une prise directe fibre optique. Celle-ci se situe directement dans le logement. Le FTTH offre une stabilité de débit internet qui dépasse les attentes. La connexion est donc meilleure que l’autre procédé, le FTTLA.

Fiber to the Last Amplifier : la fibre optique en FTTLA

Le “Last amplifier” est en réalité un noeud optique. Le FTTLA utilise donc le réseau de fibre optique jusqu’à ce noeud optique, qui peut se situer dans la rue, de manière générale. Le relais de connexion est alors assuré par un câble coaxial qui fait office de raccordement.

La connexion en fibre optique FTTLA a l’avantage, même si la connexion est moins puissante et moins stable qu’en FTTH, de ne pas exiger de travaux sur le logement. Ceci est un vrai plus, surtout quand la connexion a besoin d’être opérationnelle rapidement. Un câble est déjà présent dans la maison et aucune installation de prise de fibre optique n’est nécessaire.

Une connexion très haut débit

En France, c’est le procédé FTTLA qui est le plus répandu. La société de l’opérateur SFR est largement majoritaire dans l’exploitation du réseau. Petit à petit, chaque câble coaxial est remplacé par de la fibre optique. Il faut savoir que l’opérateur Orange utilise surtout le procédé FTTH. Ceci représente un vrai progrès pour demain : l’opérateur étend petit à petit cette technologie.

Avec les technologies FTTH et FTTLA, la fibre optique offre du trèé haut débit aux utilisateurs, quoi qu’il en soit. Les performances n’ont rien à voir avec celles de l’ADSL. Si jamais votre logement se trouve dans une zone éligible, vous saurez rapidement quelle installation est possible et quelle technologie vous allez recevoir.

Quelles sont les étapes d’installation de la fibre optique ?

Pour faire installer la fibre optique chez vous, plusieurs étapes sont nécessaires. Tout d’abord, suite au test fournisseur, si vous êtes éligible, alors une offre de contrat fibre optique vous est proposée. Un rendez-vous est ensuite décidé avec un technicien afin de mettre en oeuvre l’installation de la fibre optique dans votre maison.

L’intervention permettant l’installation de la fibre optique peut durer entre 2 et 4 heures. L’installation se fait soit de manière aérienne, soit de manière souterraine. La durée de l’intervention dépend de la distance qui sépare le point de branchement le plus proche de la prise de fibre optique.

  • Le point de branchement est récupéré dans la chambre correspondant à votre logement (extérieur de la maison) ;
  • La fibre optique est récupérée grâce à un câble de tirage ;
  • Les fourreaux arrivent jusque dans un point accessible, généralement un garage.
  • Le technicien se charge alors de déterminer le chemin le plus simple, logique et efficace afin de réussir son installation de fibre optique ;
  • Installer la fibre optique nécessite ensuite une soudure. l’emplacement décidé dépend de l’emplacement de la future box ;
  • La box est reliée et le début testé sur place et en direct afin de vérifier que l’installation est opérationnelle ;

Il faut savoir que les tarifs d’installation de la fibre optique varient en fonction des opérateurs. Il peuvent être gratuits en souterrain et payants en aérien, et généralement plus chers en aérien. Le service client de chaque opérateur, Free, Bouygues, SFR ou Orange, peut vous renseigner directement sur ces tarifs d’installation et de raccordement.

Logement de location : que peut dire le propriétaire ?

Bonne nouvelle : si vous souhaitez faire installer la fibre optique, soyez bien certain d’une chose. Un propriétaire de maison, d’immeuble ou d’appartement ne peut pas s’opposer à l’installation de la fibre optique.

SI votre éligibilité est confirmée et que le raccordement est possible, aucune raison ne peut être invoquée pour que ce dernier soit empêché. Ceci est valable même si le logement est en réalité un local qui est destiné à être utilisé pour une activité professionnelle.

Il existe en France ce que l’on appelle le droit à la fibre optique. Cette clause garantit à chacun le droit à avoir accès au très haut débit.

Les locataires sont donc protégés de fait par la loi. Les propriétaires de logement, eux, peuvent effectuer les travaux qu’ils souhaitent sur leur logement. Le déploiement de la fibre optique est progressif et encouragé.