Comment rédiger un brief pour un projet de création de sites internet ?

Avant, on ne parlait que de cahier de charges, maintenant, il y a aussi le brief. Si le projet de la création de sites internet sera confié à une agence web, un freelance ou un prestataire, il doit débuter par la rédaction d’un brief. Celui-ci changera de forme en fonction du type de site souhaité ou encore le périmètre d’intervention du développeur. Cependant, la logique générale ne change pas. Etant un support pour le prestataire, il s’en servira comme source d’inspiration. Il doit alors comporter toutes les données indispensables sur l’activité du donneur d’ordre, son positionnement et ses objectifs. Toutefois, il ne devra pas en dire trop pour laisser libre cours à la créativité du prestataire.

Conseils pour rédiger un brief

Désormais, la création d’un site en tant que tel ne suffit plus. Il faut déjà penser au préalable à son avenir sur le net c’est-à-dire à son positionnement. Pour cela, on doit bien préparer les documents indispensables à sa création. Il y a alors certains points à ne pas négliger et des étapes incontournables qu’on ne puisse omettre lors de la rédaction du brief. Il existe aussi des pièges à éviter.
Lors de la réalisation d’un projet de création de sites internet, les termes brief et cahier des charges sont simultanément utilisés pour qualifier le même type de document. Dans l’usage, ils peuvent être différenciés. On parle plutôt de « brief » quand le document est destiné aux agences de communication. Quant au terme « cahier des charges », il est utilisé lors des projets informatiques pour parler de l’ensemble des caractérisations données par le maitre d’ouvrage au maitre d’œuvre.
Dans les faits, quand le projet est de grande envergure, on se sert du terme « cahier des charges ». Il s’agit d’un document contenant tous les détails du projet concernant l’ensemble des fonctionnalités du site que le client donne au développeur. Pour un site vitrine, on utilisera peut-être davantage de brief.
D’après ces usages sémantiques, aucune norme ou de modèle tout fait de cahier de charges ou de brief ne peut être définie. Ces documents sont tous les deux conçus sur mesure, selon le projet ainsi que le message à faire passer à ceux qui vont développer le site et qui doivent établir leur proposition.

A voir aussi : Les différents types de photocopieurs d’occasion en vente dans le commerce

Taille et format du brief

C’est le contexte qui détermine la taille et le format du brief. En général, pour réaliser un simple site de présentation d’une entreprise, on doit réaliser un brief de 3 à 5 pages. Pour le site vitrine ou un site e-commerce, le nombre de pages passe de 8 à 10 pages. En ce qui concerne le cahier des charges, il est plus complexe. Puisqu’on nécessite un back office et un espace client, le document pourra contenir plusieurs dizaines de pages. Lors de sa conception, le brief est fait sur word. Mais pour faciliter son envoi, on le transforme en PDF.

A lire en complément : Frigoriste - L'arrêté relatif à certains fluides frigorigènes et aux gaz à effet de serre fluorés

A propos de Jasmine 45 Articles
Passionné par la finance et l'économie, je travaille dans le secteur depuis 15 ans déjà. Ma spécialité : le crédit et le financement de projet.