La différence entre une maison de ville et un condo

Dans les grandes villes, telles que Montréal et Québec, les gens peuvent choisir de vivre soit dans une maison de ville ou dans un condo. Dépendamment, de votre style de vie, si vous êtes une personne demeurant seule ou si vous êtes en couple et prévoyez avoir des enfants, dans les années à venir, vous choisissez de vivre dans un ou l’autre de ces bâtiments. Cependant, il faut bien réfléchir à vos besoins, à vos désirs ainsi qu’à votre budget.

Les différences majeures

La première différence évidente, c’est que la maison de ville, vous êtes les propriétaires, tandis qu’un condo, vous êtes copropriétaires. Dans votre maison, vous décidez de ce que vous voulez faire, par exemple, installer une piscine, clôturer le terrain, peinturer les pièces de la maison, dans le condo, vous subissez les décisions qui sont prises lors de rencontres et vous devez verser un montant mensuel, appelé « frais de condo », pour payer les rénovations faites dans une pièce commune ou pour payer l’entretien ménager de ces mêmes pièces.

A lire aussi : 3 basiques que tout homme doit avoir dans son dressing

Dans la maison vous devez vous occuper des travaux à faire, déneigement, tondre la pelouse, c’est certain que vous pouvez payer des professionnels pour faire ces travaux, il faut prévoir l’achat d’une tondeuse, d’une souffleuse et autres matériaux pour faire ces travaux. Dans les condos, les travaux d’entretien extérieur sont pris en charge par des professionnels engagés par les membres de l’administration.

Le prix d’une maison de ville versus le prix d’un condo

De manière générale, un condo coûte moins cher à l’achat qu’une maison dans une situation géographique semblable avec les mêmes services à proximité, une épicerie, une pharmacie ou une école. Cependant, la maison augmente de valeur pour la revente, dans une même période, cela signifie que si vous vendez votre maison, après y avoir habité pendant 10 ans, vous bénéficierez d’un meilleur prix que si vous vendez votre condo dans 10 ans. Malgré qu’au final, avec les « frais de condo » en ajout au prêt à rembourser, l’achat du condo revient plus dispendieux que l’achat d’une maison.

A lire également : Des accessoires de luxe pour les fashionistas

La mise de fonds demandée lors de l’achat d’un condo oscille entre 5 et 20 %, tandis que pour l’achat d’une maison le minimum de la mise de fonds est à 5 %. Regardez le prix d’une maison à vendre versus le prix d’un condo, dans un lieu géographique semblable, informez-vous sur les frais supplémentaires pour chacune de ces options. Osez même regarder les sites de certains constructeurs de maisons neuves à vendre, vous pourriez être chez vous, pour un prix semblable à celui de l’achat d’un condo !

Pour certaines personnes, l’achat d’une maison semble l’idéal, tout comme pour d’autres personnes, l’achat d’un condo correspond à leurs besoins. L’important est de prendre en considération vos exigences et de respecter votre budget, l’achat d’un condo, peut sembler moins dispendieux au premier regard, mais lorsque nous regardons à long terme, le coût peut être plus élevé que l’achat d’une maison que la maison soit nouvellement construite ou avoir quelques années, voire des centaines d’années, comme c’est souvent le cas à Montréal.

Dans les grandes villes, telles que Montréal et Québec, les gens peuvent choisir de vivre soit dans une maison de ville ou dans un condo. Dépendamment, de votre style de vie, si vous êtes une personne demeurant seule ou si vous êtes en couple et prévoyez avoir des enfants, dans les années à venir, vous choisissez de vivre dans un ou l’autre de ces bâtiments. Cependant, il faut bien réfléchir à vos besoins, à vos désirs ainsi qu’à votre budget.

Les différences majeures

La première différence évidente, c’est que la maison de ville, vous êtes les propriétaires, tandis qu’un condo, vous êtes copropriétaires. Dans votre maison, vous décidez de ce que vous voulez faire, par exemple, installer une piscine, clôturer le terrain, peinturer les pièces de la maison, dans le condo, vous subissez les décisions qui sont prises lors de rencontres et vous devez verser un montant mensuel, appelé « frais de condo », pour payer les rénovations faites dans une pièce commune ou pour payer l’entretien ménager de ces mêmes pièces.

Dans la maison vous devez vous occuper des travaux à faire, déneigement, tondre la pelouse, c’est certain que vous pouvez payer des professionnels pour faire ces travaux, il faut prévoir l’achat d’une tondeuse, d’une souffleuse et autres matériaux pour faire ces travaux. Dans les condos, les travaux d’entretien extérieur sont pris en charge par des professionnels engagés par les membres de l’administration.

Le prix d’une maison de ville versus le prix d’un condo

De manière générale, un condo coûte moins cher à l’achat qu’une maison dans une situation géographique semblable avec les mêmes services à proximité, une épicerie, une pharmacie ou une école. Cependant, la maison augmente de valeur pour la revente, dans une même période, cela signifie que si vous vendez votre maison, après y avoir habité pendant 10 ans, vous bénéficierez d’un meilleur prix que si vous vendez votre condo dans 10 ans. Malgré qu’au final, avec les « frais de condo » en ajout au prêt à rembourser, l’achat du condo revient plus dispendieux que l’achat d’une maison.

La mise de fonds demandée lors de l’achat d’un condo oscille entre 5 et 20 %, tandis que pour l’achat d’une maison le minimum de la mise de fonds est à 5 %. Regardez le prix d’une maison à vendre versus le prix d’un condo, dans un lieu géographique semblable, informez-vous sur les frais supplémentaires pour chacune de ces options. Osez même regarder les sites de certains constructeurs de maisons neuves à vendre, vous pourriez être chez vous, pour un prix semblable à celui de l’achat d’un condo !

Pour certaines personnes, l’achat d’une maison semble l’idéal, tout comme pour d’autres personnes, l’achat d’un condo correspond à leurs besoins. L’important est de prendre en considération vos exigences et de respecter votre budget, l’achat d’un condo, peut sembler moins dispendieux au premier regard, mais lorsque nous regardons à long terme, le coût peut être plus élevé que l’achat d’une maison que la maison soit nouvellement construite ou avoir quelques années, voire des centaines d’années, comme c’est souvent le cas à Montréal.