Mali : Aliou Boubacar Diallo affûte ses armes pour les législatives prochaines

Le président d’honneur d’ADP-Maliba Aliou Boubacar Diallo a déposé, le 13 février 2020, sa candidature pour l’élection législative de Kayes. Il prendra la tête d’une coalition qui comprend trois autres mastodontes de la scène politique. Son parti se mobilise afin de lui donner la victoire, essentielle pour la prochaine présidentielle.

Aliou Boubacar Diallo, le président fondateur d’ADP-Maliba a décidé de se présenter aux élections législatives dans la région de Kayes, d’où il est originaire. L’homme d’affaires prendra la tête d’un quatuor constitué de l’ADP-Maliba, l’Adéma-PASJ, le RPM et l’URD.

A lire en complément : Choisir un siège de bureau ergonomique pour prévenir contre le mal de dos

Kayes, laboratoire grandeur nature pour Aliou Boubacar Diallo

En optant pour une coalition, Aliou Diallo veut rassembler la population de la région de Kayes autour d’un projet commun : « Benso » (ndlr : la maison de l’entente). L’entrepreneur malien se présente ainsi comme l’homme du consensus, un statut dont il aura besoin pour la prochaine élection présidentielle qui aura lieu en 2023. Aliou Diallo peut déjà compter sur sa popularité à Kayes pour remporter la victoire le 29 mars prochain. Le milliardaire malien a énormément fait pour cette région, mais aimerait en faire davantage à un poste électif. Ainsi, il pourrait introduire ses réformes pour le développement de la région. Kayes constituerait alors une sorte de laboratoire grandeur nature avant l’échéance de 2023.

L’équipe d’Aliou Diallo a déposé sa liste le 13 février dernier au ministère de l’Administration territoriale. Elle n’attend plus que s’ouvre la campagne électorale le 8 mars prochain. En attendant ce top départ, Aliou Diallo continue de mobiliser les militants de son parti. En particulier la très dynamique jeunesse dirigée par Cheick Oumar Diallo, dit COD.

A découvrir également : Comment ajouter son empreinte sur une étiquette ?

La jeunesse, pilier d’ADP-Maliba

Le mardi 18 février 2020, l’ex candidat à l’élection présidentielle de 2018 a reçu à sa résidence une délégation de la jeunesse d’ADP-Maliba conduite par son président. Autour d’un déjeuner suivi d’une séance d’échanges sur les enjeux du moment, Aliou Diallo a évoqué la situation politique dans le pays, les élections législatives 2020 mais surtout la mobilisation et la structuration de la jeunesse, le tout dans une ambiance conviviale et chaleureuse.

Pour l’emporter à Kayes, l’entrepreneur compte sur le travail formidable de la jeunesse d’ADP-Maliba, toujours sur le terrain pour implanter les comités du parti. Cette jeunesse n’a d’ailleurs pas attendu les joutes électorales pour sonner la mobilisation. Elle organise constamment des meetings dans les quartiers de Bamako ou des tournées à travers le pays.

Pour l’emporter à Kayes, l’entrepreneur compte sur le travail formidable de la jeunesse d’ADP-Maliba, toujours sur le terrain pour implanter les comités du parti. Cette jeunesse n’a d’ailleurs pas attendu les joutes électorales pour sonner la mobilisation. Elle organise constamment des meetings dans les quartiers de Bamako ou des tournées à travers le pays.Pour l’emporter à Kayes, l’entrepreneur compte sur le travail formidable de la jeunesse d’ADP-Maliba, toujours sur le terrain pour implanter les comités du parti. Cette jeunesse n’a d’ailleurs pas attendu les joutes électorales pour sonner la mobilisation. Elle organise constamment des meetings dans les quartiers de Bamako ou des tournées à travers le pays.Pour l’emporter à Kayes, l’entrepreneur compte sur le travail formidable de la jeunesse d’ADP-Maliba, toujours sur le terrain pour implanter les comités du parti.

Cette jeunesse n’a d’ailleurs pas attendu les joutes électorales pour sonner la mobilisation.

Elle organise constamment des meetings dans les quartiers de Bamako ou des tournées à travers le pays.Pour l’emporter à Kayes, l’entrepreneur compte sur le travail formidable de la jeunesse d’ADP-Maliba, toujours sur le terrain pour implanter les comités du parti. Cette jeunesse n’a d’ailleurs pas attendu les joutes électorales pour sonner la mobilisation. Elle organise constamment des meetings dans les quartiers de Bamako ou des tournées à travers le pays.Pour l’emporter à Kayes, l’entrepreneur compte sur le travail formidable de la jeunesse d’ADP-Maliba, toujours sur le terrain pour implanter les comités du parti. Cette jeunesse n’a d’ailleurs pas attendu les joutes électorales pour sonner la mobilisation. Elle organise constamment des meetings dans les quartiers de Bamako ou des tournées à travers le pays.

Pour l’emporter à Kayes, l’entrepreneur compte sur le travail formidable de la jeunesse d’ADP-Maliba, toujours sur le terrain pour implanter les comités du parti. Cette jeunesse n’a d’ailleurs pas attendu les joutes électorales pour sonner la mobilisation. Elle organise constamment des meetings dans les quartiers de Bamako ou des tournées à travers le pays.Pour l’emporter à Kayes, l’entrepreneur compte sur le travail formidable de la jeunesse d’ADP-Maliba, toujours sur le terrain pour implanter les comités du parti. Cette jeunesse n’a d’ailleurs pas attendu les joutes électorales pour sonner la mobilisation. Elle organise constamment des meetings dans les quartiers de Bamako ou des tournées à travers le pays.