L’importance du mémoire technique

Le mémoire technique (ou note méthodologique) est la pièce centrale qui permet à la collectivité (mairie, département, etc) qui a passé un appel d’offres pour la réalisation d’un projet de choisir l’entrepreneur ou la PME qui réalisera le chantier. Autant dire que sa rédaction doit revêtir une attention toute particulière.

Retranscrire les attentes de la collectivité

Critère d’attribution de la valeur technique prépondérant, le mémoire technique pèse entre 40% et 60% de la note finale attribuée à chaque prétendant ayant répondu à l’appel d’offres. C’est dire toute l’importance de la rédaction de ce document qui doit être une retranscription fidèle des attentes de la collectivité publique et qui se doit d’apporter une réponse à chaque besoin formulé par cette dernière.

Lire également : Comment trouver les bons cadeaux de Noël à offrir à ses clients ?

La note méthodologique présente la société, mais également fait la démonstration de son aptitude professionnelle et de ses capacités techniques et humaines à mettre en œuvre et à réaliser le chantier.

Toutefois, une simple juxtaposition d’informations n’étant pas suffisante, toute la difficulté pour l’entreprise réside dans le fait de parvenir à valoriser l’offre qu’elle effectue par le biais de ce document.

Lire également : Quels sont les bons plans lorsque l’on monte une start-up à Lyon ?

Pour augmenter ses chances de remporter un marché public, plusieurs points clefs doivent être pris en considération comme :

• de déterminer avec précision la cible de la collectivité.
• de se demander si, en fonction de l’expertise de son entreprise, celle-ci est en mesure de répondre exactement aux besoins spécifiés dans les cahiers des charges.
• de s’interroger sur le savoir-faire ou les matériaux qui devront être mis en avant dans le mémoire technique pour faire la différence
• de se demander si, en plus de la solution de base, il ne vous est pas possible de proposer des variantes qui pourraient retenir l’attention des décisionnaires.
• de s’assurer que le document que vous remettrez soit bien personnalisé et qu’il réponde effectivement à toutes les spécifications de l’acheteur public.

Enfin, lors d’un appel d’offres public, la collectivité recevra en toute logique plusieurs dossiers. Une bonne présentation, une charte graphique soignée et une structure respectueuse des consignes spécifiées sont autant d’atouts qui permettront un accès direct aux informations clefs de votre dossier.
Ce dernier étant à l’image de votre société, l’impression générale qui laissera sera celle qui vous permettra peut-être de marquer des points dans le cas où la collectivité devrait avoir à faire un choix entre deux mémoires techniques avec des atouts sensiblement identiques.