Panais, un légume à découvrir – conseil pour la plantation, culture et récolte

Vous vous demandez qu’est ce que le panais ? C’est un légume à racine, d’une forme un peu semblable à la carotte, et d’une texture similaire à celle du navet. Les fanes du panais ressemblent à celle du céleri. Un peu délaissé depuis quelques années, nombreuses personnes essaient de la remettre au goût du jour. Très peu connu, le panais est un légume délicieux au léger goût de noisette, il est très riche en élément nutritif. Le petit problème c’est que sa culture n’est pas des simples choses, en raison de sa levée qui longue et difficile.

Planter du panais – ce qu’il faut savoir

Contrairement aux nombreux légumes, le panais est une plante rustique très résistante au froid, mais supporte très mal la sécheresse. Puisqu’il s’agit d’un légume racine, il a besoin des apports de matières organiques fraîches. Si vous achetez des semis auprès de votre distributeur ou dans un magasin spécialisé, ne recherchez pas beaucoup, car les variétés actuellement disponibles sont assez limitées : panais ½ long de Guernesey, panais F1 Gladiator, Panais F1 Javelin, panais exhibition long, le panais white king. Il faut souligner que les graine de panais se conservent très mal, alors si vous voulez garantir des bonnes récoltes, utiliser des semences de 1 an pour vos semis. Comme les autres légumes à racines, le panais se sème directement en pleine terre, vous pouvez faire la plantation entre le mois de février jusqu’au mois de juin. Vous devez également le planter dans un sol suffisamment profond afin de garantir le bon développement de sa racine. Jusqu’au développement des premières feuilles,  entre 3 à 4 semaines, le sol doit être maintenu constamment humide. Vous devez également recouvrir le semis d’un fin paillis d’herbes fraîches.

A lire en complément : Etre bien assuré chez un bon assureur

Comment entretenir et protéger la culture ?

Contrairement aux légumes racines, le panais n’apprécie pas la concurrence des herbes, afin de garantir son bon développement, vous devez maintenir le sol désherbé par le biais des sarclages successifs. Un arrosage régulier est aussi recommandé, en raison que ce légume supporte mal la sécheresse.  En été, les arrosages se font tous les 7/10 jours, et doivent être réguliers et copieux. Puisqu’il s’agit d’une plante rustique, les maladies sont très rares ; pour éviter les mauvaises surprises, informez-vous auprès de votre distributeur, car certaines variétés sont sensibles au chancre. Quant à la récolte, sachez que le panais se conserve en terre tout l’hiver, mais il peut être stocké en cave ou en silo, ou encore congelé.

A lire aussi : Bien entretenir l’installation électrique de votre maison