Zoom sur le plafond soufflant à flux laminaire et la tente à flux laminaire

Ce sont des installations que l’on retrouve le plus souvent au niveau des laboratoires et espaces sécurisées. La tente à atmosphère contrôlée ou le plafond soufflant est une zone mobile d’espace ultra propre ou encore des zones fixes très localisées. Cette installation est appelée tente à cause de ces parois latérales qui sont réalisées à l’aide de rideaux à lamelles souples.

Un principe de fonctionnement simple

Le principe de fonctionnement de ces installations est relativement simple et consiste à souffler de l’air filtré de haut en bas. Pour cela, elles utilisent deux modes de filtration (H13 et ULPA 15). Une fois que l’air arrive au niveau du sol, il est ensuite rejeté en dehors de la tente en dessous des rideaux à lamelles. Il faut dire qu’il s’agit d’une technique idéale lorsque le flux laminaire de base s’avère trop petit ou que la salle classique soit trop grande. Une solution technique en salle blanche mobile idéale pour une production ponctuelle aussi.

A lire aussi : Barres de récupération à base de fruits secs, miel ou encore de la spiruline

De plus, la tente ou le plafond soufflant peut se placer à peu près n’importe où et agit comme un véritable aspirateur à particules. Elle va surtout apurer l’air local dans lequel elle est placée. Dès lors, si le local est poussiéreux, les filtres HEPA ou ULPA seront beaucoup plus sollicités et vont alors s’encastrer beaucoup plus facilement. La tente munie d’un plafond soufflant peut, par ailleurs, être mobile. Il sera alors monté sur des roulettes. Si elle est fixe, il faudra à chaque fois prévoir des supports à fixer au sol.

La conception du plafond soufflant

Le plafond soufflant est un dispositif connu pour créer une atmosphère propre dans une zone délimitée. La gamme dépend de la zone concernée qui peut aller de 1200 x 1200 mm à 3000 x 3000 mm. Il existe toutefois des modèles pouvant offrir jusqu’à 6000 x 6000 mm de salle blanche.

A voir aussi : Comment se mettre à la pâtisserie

Le plus souvent, un plafond soufflant est constitué d’une structure en acier et en PVC au des niveaux des rideaux à lamelles. Des renforts latéraux sont aussi à prévoir, car ils permettent de faciliter l’accès au plafond. Il faut, par ailleurs, préciser que le plafond soufflant est en partie constitué de FFU (Final Fan Unit) et leur nombre dépend évidemment de la classe à atteindre. Pour la régulation du flux d’air, le plafond soufflant prévoit souvent un potentiomètre de réglage sur les FFU et ceci même pour les tentes de petite surface.