Avoriaz, la station de ski qui n’en finit pas d’étonner !

avoriaz

Ouverte depuis 1966, la station de ski la plus connue de Haute-Savoie se démarque toujours grâce à son grand terrain de glisse, son super look et son ambiance particulièrement festive. Grand zoom sur son incroyable domaine et ses activités proposées à de nombreux visiteurs chaque année.

Un des plus vastes domaines skiable au monde

Le domaine français fait effectivement parti des plus grands domaines du monde. Composé de 12 stations avec ses 600 kilomètres de pistes, Avoriaz vous accueille été comme hiver pour passer un moment inoubliable en famille ou entre amis. La station étant interdite à tout engin roulant, un charme très particulier s’y installe, notamment grâce à la vingtaine de traîneaux à chevaux instaurés en guise de moyen de transport intra-muros.

A lire aussi : Pourquoi faut-il avoir un site Responsive Design ?

Qu’il s’agisse de la location de ski, l’achat de votre forfait ou encore de la petite tartiflette savoyarde que vous attendez depuis l’hiver dernier, tout est mis en place pour que vous passiez un agréable moment sans votre voiture dans cette station incroyable. A seulement 2h en voiture de Lyon, la station attire de plus en plus de visiteurs français en recherche d’expériences à fortes sensations pour le weekend. De nombreux étrangers sont aussi présents, ce qui rend la station très agréable à vivre en période de vacances.

Avoriaz, une station qui s’adresse aussi aux jeunes

Qu’il s’agisse de la saison d’hiver ou d’été, Avoriaz séduit de plus en plus de jeunes de part ses nombreux “dance floor” accessibles à tous. Festival, musique en terrasse ou encore concerts décoiffants, la station n’en finit plus d’innover en terme d’animation.   Vous l’aurez compris, ici c’est en ski que l’on se rend aux spectacles. Voilà donc un problème de moins à gérer pour l’ensemble de l’équipe qui sécurise la station. Alors, rendez-vous le 15 décembre pour découvrir cette merveilleuse station pour l’ouverture des pistes.

A lire aussi : Quels débouchés pour les éleveurs qui passent au bio en France ?