De l’importance des surchaussures en salle blanche

Une salle propre selon la norme ISO 14644-1, également appelée salle blanche, est un espace fermé où la concentration particulaire est strictement contrôlée. Généralement utilisées dans le domaine médical, la recherche scientifique ou dans l’industrie, ces salles doivent respecter des normes bien précises notamment au niveau de la température, de l’humidité ambiante et de la pression de l’air. Cela permet de maîtriser le niveau de particules en suspension, en minimisant l’introduction, la génération et la rétention de particules à l’intérieur de la pièce.

Pour éviter que des particules venant de l’extérieur viennent contaminer cet environnement, les personnes ayant accès à la salle blanche doivent se soumettre à certaines exigences, notamment au niveau de leur équipement. Elles doivent ainsi porter des gants, des lunettes de protection, des masques, des combinaisons ainsi que des surchaussures avant de pouvoir pénétrer dans la salle.

Lire également : Savoir reconnaitre de vraies perles

Magazette - De l'importance des surchaussures en salle blanche 2

A quoi servent les salles blanches ?

L’utilisation de salle blanche est indispensable dans les domaines sensibles aux contaminations environnementales, comme les hôpitaux pour les blocs opératoires ou de bactériologie, la construction d’optique ou de micro-mécanismes, la préparation des produits pharmaceutiques stériles, la construction d’engins spatiaux, généralement dans les salles de tranchage, l’industrie agroalimentaire, les biotechnologies et d’autres domaines de la biologie, ou encore la fabrication des dispositifs à semi-conducteurs. Ces salles sont également utilisées dans le cadre de la recherche médicale pour fabriquer par exemple des radioéléments. Les personnes qui travaillent dans ces différents domaines utilisent ainsi régulièrement des surchaussures et d’autres équipements de protection.

A voir aussi : La domiciliation commerciale c’est quoi ?

Le fait est que les substances et les objets manipulés dans ces domaines se mesurent généralement en micromètre ou en nanomètre. A l’opposé, on trouve des particules bien plus grosses dans l’air non purifié qui peuvent venir contaminer ces éléments. L’autre raison est qu’il peut exister des risques pour l’homme ou l’environnement dans le cas d’expériences chimiques ou bactériologiques effectuées en salle blanche.

Dans le cas de la fabrication d’isotopes, les travaux effectués peuvent être sensibles à la présence de matière radioactive, de vapeurs chimiques, de gaz, ou à la variation d’humidité, de température ou de pression. Ces espaces peuvent également nécessiter de la radioprotection ou de la ventilation nucléaire. Enfin, l’éclairage doit être contrôlé pour les opérations sensibles à certaines fréquences du spectre lumineux (comme dans l’optique), aux ultraviolets (comme pour la photolithographie), ou aux infrarouges.

L’importance des surchaussures en salle stérile

Afin de garantir le respect des exigences des normes de qualité et d’hygiène, le port de vêtements jetables et de surchaussures pour salle stérile est obligatoire dans de nombreux secteurs d’activité, comme ceux que nous venons de citer. Ces équipements de protections doivent être conçus de sorte à associer plusieurs caractéristiques techniques répondant aux contraintes de nombreuses applications (agroalimentaire, nucléaire, pharmaceutique, médicale…). Il est notamment question de la résistance à l’abrasion, de la perméabilité à l’humidité, de la capacité de rétention de particules, et bien sûr du confort vestimentaire.

Sur des sites comme Conformat.com, on trouve des surchaussures pour salle blanche ou couvre-chaussures conçues pour répondre à toutes ces exigences. Elles sont totalement étanches afin de préserver l’environnement stérile de la salle blanche, et permettent d’envelopper en totalité les chaussures pour éviter l’introduction de particules venant de l’extérieur. Afin d’envelopper facilement les pieds, peu importe la forme des chaussures, elles ont une ouverture serrée par un élastique, et il y a même des modèles dotés de semelles antidérapantes pour une meilleure stabilité et un confort de marche accru.

Les surchaussures conçues pour le milieu médical et les laboratoires

Le milieu hospitalier est l’un des secteurs où l’on utilise quasi systématiquement les surchaussures. Grâce à leur composition en propylène, les modèles de couvre-chaussures proposés au personnel médical ont une grande résistance et sont indéchirables. Ils sont aussi parfaitement étanches de sorte qu’on peut facilement les porter dans les milieux humides sans que le moindre liquide ne touche les chaussures.

A propos de Jasmine 45 Articles
Passionné par la finance et l'économie, je travaille dans le secteur depuis 15 ans déjà. Ma spécialité : le crédit et le financement de projet.