Goodies et Tour de France : l’ascension des marques

Caravane publicitaire

Du 7 au 29 juillet, les vélos du Tour de France vont déambuler dans nos territoires pour le plus grand bonheur des supporters. Derrière la casquette sportive, se trouve l’emblématique caravane. Bien que cette dernière soit très connue, elle représente également de nombreuses marques à travers la distribution de ses goodies. Quel impact ces objets publicitaires ont-ils sur les entreprises ?

L’évolution de la caravane

Utiliser un grand événement sportif comme vitrine d’entreprise remonte en 1930, d’après l’idée d’Henry Desgrange d’utiliser le sport pour aider les marques à se développer. La caravane est alors inaugurée avec de petites entreprises locales. Peu de temps après, les grandes sociétés françaises prendront le relais pour dominer le marché. Au début, ce système était national, mais très vite, la caravane va devenir une vitrine médiatique mondialisée.

A voir aussi : Les bonnes raisons qui vous feront aimer la croisière Méditerranée en 2015

Alors qu’en 1935, quelques véhicules déambulaient le long des routes pour distribuer les goodies, c’est aujourd’hui plus de deux-cents caravanes qui parcourent les terres de France. On assiste désormais à des kilomètres de long où objets publicitaires et gadgets low-cost sont distribués à foison. Aujourd’hui, on sait que 47% des spectateurs viennent assister à la course pour voir en priorité la caravane plutôt que les cyclistes.

En quelques chiffres, pour l’année 2017, le Tour de France représentait plus de 200 caravanes, 18 millions d’objets publicitaires et bien évidemment, des milliers de spectateurs. Des partenaires en alimentation tels que Carrefour ou Cochonou, en passant par les entreprises comme HelloPrint qui créent les fameux goodies, jusqu’aux diffuseurs officiels comme France TV, on compte désormais plus de trente-cinq partenaires officiels.

A voir aussi : Loi Alur, quels changements pour les propriétaires ?

Un événement de taille pour les marques

Pour les entreprises partenaires du Tour de France, c’est l’événement à ne pas louper de l’année. En effet, la caravane se déplaçant dans de nombreux endroits, l’impact publicitaire s’étend jusqu’aux frontières. C’est l’occasion rêvée de convertir les spectateurs en clients.

Cependant, cette publicité hors normes a un coût conséquent. En effet, il faut déverser 250 000€ de droits d’entrée pour voir ses objets publicitaires défiler le long des véhicules. De plus en plus d’entreprises font une concession économique et réservent leur argent pour cet événement puisque les retombées économiques sont de plus en plus importantes. Diffusé dans 190 pays et regardé par plus de 4 millions de téléspectateurs, le Tour de France génère à lui tout seul des retombées publicitaires qui s’élèvent à des dizaines de millions d’euros.

Il y a donc une retombée colossale à ne pas négliger. C’est également l’occasion de fidéliser les spectateurs puisque ces derniers gardent bien souvent les goodies en tant que souvenir. Avec des formats variés et très utiles tels que des casquettes, des lunettes, des stylos, des stickers … Les objets publicitaires les accompagnent dans leur quotidien.