Immobilier d’entreprise : Tout pour acheter le bureau qu’il vous faut

L’acquisition d’un local est une étape importante dans la vie d’une entreprise. Pour acheter avec succès le futur bureau de sa société, voici les informations essentielles à connaître.

Quand acquérir un bureau ?

L’achat d’un bureau pour sa société ne doit pas se faire sur un coup de tête. Il faudra tout d’abord analyser si l’activité de l’entreprise est arrivée à maturité, et est stable. 

A lire aussi : Sondage : 60% des Français ne se sentent en sécurité nulle part

La typologie et la nature du capital de la société sont également des critères à considérer. Si l’on constate que l’acquisition n’a pas d’impact sur les fonds propres destinés au développement de l’entreprise, on peut songer à acheter un bureau. Dans le cas contraire, mieux vaut en louer un. 

L’acquisition d’un bureau peut aussi être motivée par le souhait d’augmenter le patrimoine de l’entreprise. Elle peut être réalisée dans le cadre d’une politique de maîtrise des coûts. En effet, en achetant un bien immobilier professionnel, l’entité évite de faire face à des augmentations perpétuelles de loyers. 

A lire en complément : Escapade en Corse du côté de Porto Pollo

Quels sont les avantages d’acheter un bureau ?

En acquérant un bien immobilier d’entreprise, la société devient propriétaire d’un patrimoine professionnel. Elle n’est plus obligée de verser chaque mois ou chaque année une somme équivalente au montant des loyers. Elle évite ainsi les expulsions dues aux impayés, ou encore à l’expiration du bail commercial. 

Le bien acheté figurant désormais dans l’actif de la firme, ce dernier peut être utilisé comme garantie lors, par exemple, de prêts bancaires. 

Comment procéder à l’achat ?

L’acquisition d’un bureau exige un investissement important de la part de la société. L’achat peut se faire via un prêt ou par le biais du dirigeant lui-même. Dans ce cas, c’est l’entrepreneur qui va acheter en son nom le bien qu’il louera ensuite à son entreprise. Pour ce faire, le chef d’entreprise doit passer par une Société Civile Immobilière (SCI) qui lui permettra de percevoir les loyers.