Comment intégrer une grande école ?

Nous sommes en début d’année et les grandes questions d’orientation pointent le bout de leur nez. Quelles études faire ? Faire une prépa ou non ? Comment intégrer telle ou telle école ? Afin d’y voir un peu plus claire nous allons tenter de voir ensemble les différentes options qui s’offrent à vous pour intégrer une école d’ingénieur ou une école de commerce.

Ecoles d’ingénieurs: des voies d’accès diverses

La voie du baccalauréat

Ce mode d’accès est choisi par environ le quart des aspirants ingénieurs. Par ce biais, leur baccalauréat en poche, ils peuvent intégrer à peu près la moitié des écoles d’ingénieurs. Les écoles concernées privilégient les bacs S, mais, dans d’autres cas, certains bacs technologiques sont également appréciés. Les étudiants sont généralement admis sur dossier ou après avoir réussi certaines épreuves. Le cycle d’études se déroule sur 5 ans. En principe, cette période se divise en deux parties distinctes: un cycle préparatoire, qui dure 2 ans et constitue une sorte de tronc commun, et, durant les 3 années suivantes, un temps consacré aux études d’ingénieur proprement dites. Ce dispositif, caractérisé par un enseignement plus pratique, forme des ingénieurs tout aussi qualifiés. L’étudiant peut se sentir plus à l’aise dans cette formation réputée moins stressante, mais il doit bien sûr fournir un travail assidu, notamment au début du cycle. Par ailleurs, il lui est possible d’aborder plus tôt les spécificités du métier d’ingénieur.

A lire aussi : Qui engager pour des travaux de couverture de qualité?

Les autres voies d’accès

Le mode d’accès le plus réputé aux écoles d’ingénieurs demeure le passage par une classe préparatoire scientifique. Cette voie, qu’on peut appeler “royale” permet d’intégrer presque toutes les écoles. Aussi, environ 40% des étudiants choisissent-ils ce mode d’accès. Les classes préparatoires sont accessibles sur dossiers et reçoivent une majorité de détenteurs du baccalauréat S. Certaines d’entre elles, cependant, accueillent des bacheliers possédant un baccalauréat technologique. Le but de ces classes est de préparer, en principe en 2 ans, le concours d’accès à l’école d’ingénieurs choisie. Les étudiants admis ont alors devant eux 3 années supplémentaires d’études, la dernière leur permettant en général de se spécialiser. Bien sûr, le passage par ces classes préparatoires permet l’acquisition de solides méthodes de travail et donne plus de chances d’accéder à l’école d’ingénieurs de son choix. Par ailleurs, la gamme d’écoles accessibles est sensiblement plus large. Il existe enfin une troisième voie d’accès. En effet, nombre d’écoles d’ingénieurs ouvrent également leurs portes à des jeunes gens ayant mené à bien un autre cycle d’études. C’est ainsi que des étudiants parvenus à un niveau bac + 2, et titulaires notamment d’un DUT, d’un BTS ou même d’une 2e ou 3e année de licence, peuvent intégrer certaines écoles d’ingénieurs. Environ le cinquième des étudiants font ce choix. Pour accéder à la première année des études d’ingénieur, il faut justifier d’un niveau bac + 2, alors qu’un master est en général requis pour intégrer directement la seconde année du cursus.

A lire également : Prix construction maison container

Comment intégrer une école de commerce ?

Vous venez d’avoir votre bac et vous souhaitez poursuivre vos études dans une école de commerce ? Vous découvrirez dans les lignes qui suivent tout ce qu’il y a savoir.
Intégrer une école de commerce après le Bac

 De nombreuses formations sont mises à votre disposition. Vous pouvez opter pour une formation sur :
– 3 ans : plus de 80 programmes sont accessibles avec le bac et sont délivrés par des écoles reconnues par l’État. Encore appelés bachelors, environ 30 d’entre eux sont visés par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation ;
– 4 ans : ici, uniquement 9 programmes sont reconnus et visés ;
– 5 ans : plus de 30 programmes sont accessibles dès votre sortie du lycée et sont délivrés par des écoles reconnues par l’État comme science po ou autre . Seulement une quinzaine sont visés.

Quel est le coût de la scolarité ?

Pour ce qui est du coût de la scolarité, il convient de noter que toutes les écoles de commerce sont des établissements privés. Il faudra donc prévoir environ 6 600 euros par an pour les programmes post-bac de 3 ans, et 10 000 euros par an pour ceux de 4 ou 5 ans.

À qui s’adresse les études de commerce ?

D’une manière générale, les bacheliers ES sont les plus majoritaires à intégrer les formations délivrées par les écoles de commerce. Ensuite, viennent les bacheliers S, et dans des proportions beaucoup plus faibles suivent les bacheliers STMG et les bacheliers L.
Existent-ils des concours ?
Toutes ces formations ont des sélections communes ou propres à plusieurs écoles. En outre, les concours varient en fonction de la durée de la formation. Les principaux concours communs sont donc :
– les programmes en 3 ans : Ecricome bachelor (2 écoles), Atout +3 (9 écoles) et Bachelor EGC (18 écoles) ;
– les programmes en 4 ou 5 ans : Pass (2 écoles en 4 ans), Accès (3 écoles en 5 ans), Team (3 écoles en 5 ans), Link (4 écoles en 5 ans) et Sésame (8 écoles en 4 ou 5 ans).

Quels sont les types d’épreuves ?

Les concours se déroulent généralement sur une journée, et les épreuves sont assez proches. Elles ne requièrent pas de révisions particulières afin de ne pas interférer avec l’examen du baccalauréat. Il est toutefois important d’être bien préparé, car de nombreuses épreuves reposent sur la rapidité du candidat. C’est le cas par exemple de la synthèse de documents ou des tests de logique. La majorité des concours ont un QCM d’anglais. Il existe également des épreuves orales dont l’épreuve principale est l’entretien de motivation, qui requiert un peu de préparation.
Quel est le coût des concours ?
La majorité des concours susmentionnés sont payants. Il faudra débourser environ 130 euros pour les épreuves d’un concours commun. Les boursiers peuvent bénéficier d’une réduction ou ne rien payer du tout.

A noter qu’il existe un grand nombre d’entreprise proposant des cours de préparation aux écoles, comme pge-pgo par exemple.

Existe-t-il un calendrier pour les concours ?

D’une façon générale, la période allant de décembre à mai est celle des inscriptions. Les dates d’inscriptions, ainsi que les modalités varient en fonction des concours. N’hésitez pas à bien vous renseigner au préalable. D’avril à juin, on assiste à la convocation aux épreuves. C’est en effet la période d’admissibilité de la plupart des concours. Les candidats sont alors priés de prendre part aux différentes épreuves écrites planifiées sur une journée. Pour certains concours, les candidats passent les épreuves orales le même jour. Le mois de juin est généralement la période d’admission pour les concours qui en possèdent une notamment. Dans ce cas, uniquement les candidats qui ont réussi les épreuves écrites peuvent passer les épreuves orales, composées généralement d’un entretien de motivation (collectif ou individuel) et souvent d’un oral de langue.