Maison de retraite : quelques critères d’appréciation des établissements

Une personne âgée peut décider d’elle-même d’intégrer une maison de retraite pour ses vieux jours. Il arrive également que la décision émane de ses proches. Quelle que soit l’origine de la décision, il est important de voir ce que peut offrir l’établissement en termes de confort, de services d’accompagnement et d’infrastructure.

Les compétences et la qualification du personnel doivent également être prises en considération avant d’opter pour une enseigne précise. Voilà pourquoi, plus que jamais, les comparaisons sont de rigueur. D’ailleurs, l’Etat français a lancé en 2016 sur le Net un comparateur officiel. L’initiative fut celle conjointe du Ministre des Affaires sociales et de la Santé ainsi que du Secrétariat d’État chargé des Personnes âgées et de l’Autonomie.

A découvrir également : Trouver l’amour sur les sites de rencontres : comment chercher efficacement ?

Le site internet : la première vitrine de la maison de retraite

Désormais, le site internet est inhérent à la communication des maisons de retraite : elles se doivent d’en créer pour que le public ait au moins un aperçu du cadre offert. L’exploitation d’un site internet permet à la maison de retraite d’être visible facilement et, ainsi, d’abattre un des premiers murs dressés par la concurrence. Eh oui, il existe en France presque 7 000 établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Du côté du futur hébergé, cela lui évitera d’aller visiter un par un les établissements.

Deux critères de choix à retenir en premier

La première condition à retenir est celle du tarif des chambres. En principe, la personne âgée vivra dans la maison de retraite le reste de sa vie durant. Cela constitue un budget mensuel conséquent. Voilà pourquoi, du moins entre autres, le critère du prix est le premier point à prendre en considération. Normalement, le prix donné par les établissements comprend l’hébergement, mais aussi la restauration, ainsi que le blanchissage. Le tarif inclut également la participation à des animations. Enfin, il intègre les procédures liées à l’administration générale (par exemple : établissement d’un certificat de décès). Le deuxième critère à considérer concerne la qualité des chambres, surtout, si le futur hébergé a des besoins spécifiques liés à son état de santé. Et justement, voyez si les infrastructures et les compétences de son personnel permettent à l’établissement d’assurer un accueil adapté à un pensionnaire dont l’état de santé requiert des soins spécifiques.

A lire en complément : Opter pour un bungalow : 3 raisons qui pourraient motiver votre choix