Marquage industriel : Pourquoi ? Comment ?

marquage industriel

Electronique, industrie, médical, communication… De nombreux secteurs professionnels requièrent des technologies de marquage industriel pour assurer l’impression d’information sur leurs outils, leurs équipements ou leurs productions. Qu’il s’agisse d’étiquettes industrielles assurant la signalétique, d’étiquettes code barre, la réalisation de plaque de sécurité, de plaque constructeur, de plaque conformité ou la personnalisation d’étiquette en métal ou en plastique, les utilisations sont nombreuses et le niveau d’exigence élevé.

Besoin et contraintes du marquage industriel

Le marquage de plaque métal ou plastique en petite, grande ou moyenne série, nécessite des procédés spécifiques que seuls certains professionnels sont à même d’assurer. Ainsi, le marquage industriel est une véritable spécialité aux services de nombreux secteurs d’activité.

A voir aussi : Bien dormir c’est le début du bonheur

L’industrie elle-même est une grande cliente du marquage industriel pour des raisons de signalétique, de sécurité et de traçabilité. En effet, il est impératif pour de nombreuses entreprises d’afficher clairement des informations de sécurité ou d’avertissement, que ce soit sur leurs machines de productions ou dans leur locaux. Au-delà de la sécurité, le marquage des équipements à l’aide code barre ou de plaque métal offre une traçabilité optimale des équipements.

Au-delà de ces applications de sécurité et de signalétique, de nombreuses industries peuvent avoir recours au marquage industriel afin de marquer leur propre production. Etiquettes industrielles, marquage de plaque métal ou de plaque plastique, marquage de clavier à membrane, de clavier tactile, de face avant… Elles permettent d’apposer avec précision et qualité le nom et le logo de l’entreprise et toute autre information nécessaire.

A lire également : Le cancer du cerveau : le virus zika comme traitement ?

L’ensemble des plaques et étiquettes réalisées par marquage doivent répondre des exigences très élevées pour résister à des contraintes d’utilisation et de manipulations importantes. Humidité, température, chocs, vibrations… Les spécialistes du marquage industriel doivent également prendre en compte ces considérations.

Les technologies de marquage métal et marque plastique

Afin de pouvoir proposer une grande qualité et une grande précision dans leur prestation de marquage industriel, les professionnels ont développés des technologies spécifiquement adaptés aux exigences de qualité et de durabilité du marquage, mais aussi aux différents supports et aux différentes matières. Ainsi, plusieurs procédés existent.

La gravure chimique est particulièrement adaptée au marquage sur métal (alu, inxo, laiton). Réalisé à l’aide de bain d’acide, elle garantit un résultat durable dans le temps et offre un réel rendu au niveau de l’esthétique et des contrastes.

La gravure mécanique consiste en la réalisation d’un sillon gravé selon un parcours défini par informatique. Les textes et motifs apparaissent donc en creux, ces parties gravées pouvant être laquée et colorées. Cette technique est idéale pour le marquage sur métal et sur matières plastiques et offre une bonne lisibilité dans le temps.

La gravure et le marquage laser reposent sur l’enlèvement de matière à la surface de la matière choisir et la transformation de la couleur de surface. Cette technique peut être employée tant sur métal que sur plastique et permet le marquage de petit caractères en haute résolution.

Plus connue la sérigraphie consiste en un dépôt d’encre couleur après couleur. Ce procédé est à la fois rapide et économique et permet un large choix de couleurs et de textures. Il est applicable à tous les surfaces non flexibles, métal ou plastique.

Enfin, l’impression à jet d’encre est le procédé le plus connue. Elle permet une qualité d’impression photographique pour un résultat au plus proche du modèle et une grande finesse du rendu. L’impression jet d’encre permet de réaliser des petits ou moyennes séries sur plaque métal et sur plastique.