Etats-Unis : les FAI vont vendre les données des clients ?

Après l’élection de Donald Trump, la situation de vie des Américains a totalement changé. En effet, ce dernier a pris plusieurs décisions qui sont la plupart du temps différentes de celles qui ont été prises par l’ancien président, Barack Obama. Il y a quelques jours, le gouvernement a par exemple autorisé les FAI à vendre les données de leurs clients. Et cela, sans même avoir besoin du consentement de ces derniers. Bonne ou mauvaise nouvelle ? A vous d’en juger.

Respect de la vie privée : ce qu’en pense le Sénat américain

Depuis son élection, Donald Trump est clair sur un point : la protection et le respect de la vie privée des citoyens américains ne sont pas une priorité. Mais en octobre 2016, la Federal Communications Commission a tout de même pris des dispositions pour améliorer ce point.

A lire en complément : Bien gérer le personnel de son entreprise grâce à Olivier Jobit

Mais il y a quelques jours, une nouvelle action du Sénat américain vient détruire tous les efforts déjà réalisés à ce sujet. En effet, les membres du Senat ont voté pour une résolution de Jeff Flake, soutenu par 23 sénateurs républicains. Cette résolution affirme donc que les FAI sont maintenant libres de mettre en vente les données personnelles de leurs clients.

De plus, ces derniers n’ont pas besoin de donner leurs consentements. Les FAI peuvent donc de suite vendre les données de leur historique de navigation au plus offrant. Et autant vous dire que pour les FAI, c’est une occasion en or, car ces données, jusqu’ici classées top secret, valent beaucoup pour les annonceurs.

A lire également : Partir en voyage en Corse

Pour Jeff Flake, la source de cette nouvelle résolution, cela va permettre une protection plus intensive pour les consommateurs qui doivent faire face à la réglementation excessive de l’internet.  Mais cette mesure est tout à fait en contradiction avec ses propos. Pour faire face à cette action aberrante, l’opposition démocrate n’a pas tardé à réagir virtuellement. Ce dernier affirme en effet que cette mesure n’est rien qu’une attaque contre tous les droits du consommateur ainsi que de sa vie privée.

Une autorisation qui ouvrira les portes sur le règle des services VPN

Force est de constater que les FAI ont tout a gagné dans cette décision prise par le Sénat américain. Toutefois, il est improbable de penser que ce ne seront que les seuls grands gagnants. En effet, plusieurs spécialistes dans le domaine pensent que c’est également une aubaine pour les services de VPN. Pour rappel, ces derniers permettent que les données de l’historique de navigation soient vendues à des annonceurs. Ils permettent également aux internautes de circuler anonymement sur internet.

Ainsi, la plupart des internautes pourraient sauter le cap en adoptant cet outil. Non seulement cela leur permettra de faire respecter leur droit, mais également d’empêcher le non-respect de leur vie privée. Mais comme il existe aujourd’hui une grande panoplie de choix, il devient difficile de se tourner vers celui qui promet le plus d’avantages. Heureusement, il existe des plateformes comme www.vpnmag.fr pour vous donner une vision globale de toutes les meilleures solutions gratuites ou payantes.