Notre sélection des meilleurs spots de randonnée au Chili

Terre de contraste, le Chili est un vaste pays de l’Amérique du Sud qui vous ouvre à une expérience de voyage sous le signe de la découverte et de l’aventure. S’étendant sur une longueur de 4 300 kilomètres, le territoire chilien est une destination de randonnée de référence en raison de son relief varié. En effet, ce dernier est constitué de plaines, de déserts, de chaînes de montagnes, de canyons, de glacières, de pic enneigé, etc. Pour découvrir les attraits du pays en randonnée, voici une sélection des meilleurs spots à explorer lors de votre séjour au Chili.

Le parc National Torres del Paine

Le parc National Torres del Paine figure parmi les meilleurs endroits à découvrir en randonnée au cours d’un voyage au Chili. Situé dans le sud du pays, au cœur de la Patagonie, cet immense parc national s’étendant sur près de 181 000 hectares est une destination très prisée par les randonneurs venant visiter le Chili. Classé Réserve de Biosphère par l’UNESCO, il renferme un riche écosystème, plusieurs lacs, de majestueuses montagnes de la Cordière des Andes, des glaciers, des cascades et une végétation abondante. Ce site naturel sauvage bien préservé se prête à de multiples activités de plein air, telles que le kayak, la pêche, l’équitation et surtout la randonnée pédestre.

A voir aussi : Uniforme Service une société haut de gamme

Bien que le site est traversé par quelques pistes accessibles aux véhicules, la meilleure façon de l’explorer reste la marche. De multiples sentiers balisés y sont aménagés. Pour les randonneurs débutants, le spot à privilégier est la magnifique cascade Salto Grande provenant de l’écoulement du Lac Nordernskjöld et qui est accessible en une quinzaine de minutes. Il y a aussi le point de vue Mirador Lago Grey qui propose une randonnée de près de 45 min depuis le parking du parc. Le sentier vous fera traverser la Rivière Avutardas via une passerelle, ensuite il vous mènera dans la forêt pour vous permettre enfin d’atteindre une bande de terre acheminant à un îlot. Le point de vue de Mirador Lago Grey se trouve au bout du sentier traversant l’îlot.

A découvrir également : Je veux coucher avec mon ex – les cinq choses à considérer avant de se lancer

Pour explorer les Torres del Paine à proprement parler, il vous faudra prévoir un trekking de 4 à 5 h pour l’aller et la même durée pour le retour. Pour information, les Torres del Paine sont les montagnes symboliques du Parc National. Il s’agit de trois pics granitiques appelés les « Torres » et qui sont situés dans le massif « Paine ». La plus haute d’entre elles, la Torre Sur s’élève à 2 860 m d’altitude.

Le désert d’Atacama, des paysages époustouflants aux couleurs explosives

Situé dans le nord du territoire chilien, entre les frontières bolivienne et argentine, le désert d’Atacama compte parmi les meilleurs endroits où faire de la randonnée au Chili. Il s’agit d’une région hyper-aride qui est d’ailleurs connue pour être la plus aride du monde. Par ailleurs, elle a pour particularité d’être l’un des seuls déserts du monde se trouvant en altitude. Par conséquent, lors de votre expédition dans le désert, ne vous étonnez pas de découvrir des paysages dominés par de gigantesques volcans.

Tout comme les autres célèbres déserts comme le Sahara et le Gobi, vous y trouverez des étendues de dunes dorées. Cependant, au lieu d’y rencontrer des chameaux, vous y verrez principalement des lamas et des vigognes broutant des touffes d’herbes jaunes. Durant votre exploration du site, vous serez émerveillé par les panoramas époustouflants offerts par ses sentiers perchés en altitude. Entre les cimes enneigées, les brouillards du matin, les douces dunes, les lagunes et l’oasis, le désert d’Atacama vous ouvre à des paysages aux couleurs explosives.

Verte, rouge ou blanche, la nature affiche ses plus splendides teintes sauvages. En raison du climat très aride de l’Atacama ainsi que la complexité de certains de ses passages, cette randonnée s’adresse particulièrement aux randonneurs expérimentés et requiert souvent la présence d’un guide local.

L’Île de Pâques

Nichée à plus de 3 700 km dans les côtes chiliennes, dans la partie sud-est de l’océan Pacifique, l’Île de Pâques constitue un des plus beaux sites de randonnée au Chili. Cette terre, qui est l’une des plus isolées du monde, possède un paysage à la fois fascinant et diversifié. Ce dernier est constitué de montagnes volcaniques, d’une végétation luxuriante, de cratères volcaniques abritant des lacs d’eau douce, des grottes, des galeries souterraines et autant de sites impressionnants dont l’exploration fait le bonheur des randonneurs.

Mais il est impossible de parler de découvrir l’Île de Pâques en randonnée ou en trekking sans visiter les fameux Moaï qui ponctuent ses terres. Ces derniers sont de monumentales statues de pierres volcaniques qui ont été édifiées par les matamua, ancêtres des habitants de l’île. Selon les croyances, ces statues incarnent les ancêtres de la tribu afin de veiller sur les autochtones. Pour pouvoir admirer ces œuvres impressionnantes, il vous faudra emprunter les sentiers balisés menant à la carrière des Moaï se trouvant sur une pente du volcan Rano Raraku abritant une centaine de statues.

Le village d’Hanga Roa est également un incontournable à découvrir lors de votre passage sur l’Île de Pâques. Au centre de la localité, vous pourrez visiter son marché, son port, son église, etc. pour comprendre la culture locale. Après cela, départ pour le site de Tahai pour profiter d’une randonnée d’une journée à la découverte du site archéologique du Ahu Tepeu. Le parcours est constitué d’un chemin côtier vous permettant de traverser des grottes, des tunnels de lave de Te Pahu et d’admirer les sept Moaï du site Ahu Akivi qui ont la face tournée vers la mer.