Pourquoi l’assurance habitation est-elle obligatoire ?

maison

Une assurance habitation est-elle indispensable et obligatoire ? À quoi sert-elle ? Avant de décider quelle entreprise choisir, il faut déterminer pourquoi une assurance serait-elle obligatoire et quels sont ses avantages.

Par définition, une assurance habitation est un système permettant de rembourser une partie des frais de réparation en cas d’incident touchant les biens et la maison. Son rôle est donc avant tout de nous prémunir des éventuels dégâts que notre logement et nos biens peuvent subir au cours de notre vie, pendant les moments les plus inattendus. Mais avant de souscrire à une assurance habitation, de nombreuses questions nous viennent en tête, qu’on soit des locataires ou des propriétaires, qu’on vienne de déménager ou d’acheter une nouvelle maison, etc. Est-elle obligatoire et pourquoi ? Faut-il assurer une maison lorsqu’elle est vide et inhabitée ?

A lire aussi : Comment créer l’image de marque de son restaurant ?

L’importance du choix de la société d’assurance

La souscription à une assurance habitation implique le choix d’un assureur. En plus de nous fournir les services d’assurance dont on a besoin, celui-ci peut aussi nous donner divers conseils, nous renseigner sur l’obligation ou non de signer un contrat d’assurance, sur le pourquoi serait-elle obligatoire, etc. Il est toujours mieux d’avoir l’avis de l’expert. Cependant, il n’est pas toujours facile de cerner si on se trouve en face d’une société d’assurance fiable et honnête ou tout à fait le contraire. Comment faire alors pour choisir la bonne entreprise ? Il n’existe aucune règle toute faite. Le plus important est d’être attentif à tous les détails la concernant. Pour ce faire, on peut solliciter les recommandations de nos proches, s’informer sur des forums, etc. Nous pouvons, entre autres, nous renseigner sur arnaque-planet-assurances.com et connaître quelques détails élémentaires à propos d’une société en particulier. Par ailleurs, on a également le choix de nous faire accompagner par un courtier en assurance habitation. Il a pour rôle de trouver le contrat d’assurance en rapport à nos attentes.

Assurance habitation obligatoire : les différents cas de figure

Il faut savoir que l’assurance habitation n’est pas obligatoire dans tous les cas, contrairement à l’assurance automobile. Elle diffère suivant qu’il s’agit d’une assurance pour un locataire, un propriétaire, un propriétaire en copropriété, etc. Énumérons ci-après quelques cas possibles : • Pour les locataires : l’assurance habitation est obligatoire et un contrat d’assurance doit être présenté à son bailleur au risque d’une résiliation du bail. • Pour les propriétaires : l’assurance n’est pas obligatoire, mais indispensable, qu’on occupe la maison ou qu’on la laisse vacante. Plusieurs cas se présentent : * Pour les propriétaires occupants : l’assurance permet d’alléger les frais de réparation en cas de sinistre et d’être indemnisé s’il y a vol ou cambriolage. * Pour les propriétaires non-occupants : on peut souscrire à une assurance propriétaire non-occupant et ajouter des garanties de recours de locataires, de tiers ou de voisins. * Pour les propriétaires en copropriété : Pour le cas d’une maison en copropriété, il y a un minimum obligatoire, celle de la responsabilité civile. On peut aussi souscrire à d’autres assurances, comme celle permettant de couvrir les locations saisonnières, les locations meublées et les logements de fonction.

A voir aussi : Confiez votre cocktail dinatoire d'entreprise à un traiteur expérimenté

Les raisons qui font qu’une assurance habitation est obligatoire

Permettant de couvrir les risques en cas de sinistre, l’assurance habitation, bien qu’elle ne soit pas obligatoire pour certains cas, est particulièrement indispensable. Pour le cas de la location où elle est sans équivoque obligatoire, elle est nécessaire pour garantir le bien du bailleur. À défaut d’un contrat d’assurance, selon la législation en vigueur, le propriétaire bailleur peut résilier le bail de location. Cela peut être effectif un mois après l’envoi d’un courrier de la part d’un huissier recommandant la souscription à un contrat d’assurance. Par ailleurs, le locataire qui ne dispose pas d’un contrat d’assurance sera dans l’obligation de prendre part à la prime d’une assurance habitation contractée par le bailleur, en sus des charges locatives. Il est aussi du droit du propriétaire de majorer le montant de la prime de l’assurance habitation pour compte de 10 %. Quelle que soit les mesures prises par les autorités à l’endroit du locataire qui manque à cette obligation, il sera le seul responsable de la remise en état des lieux en cas de sinistres ou d’incident.

Souscription à une assurance habitation : les détails essentiels

Avant de souscrire à une assurance habitation, on doit avant tout savoir les garanties généralement proposées par les sociétés d’assurance. Un contrat d’assurance habitation permet notamment de couvrir l’assuré, ses biens, les tiers et sa maison. Sont couverts tous les risques pouvant se présenter au cours de l’occupation d’une maison. Cela peut s’agir d’un dégât des eaux, d’un incendie, d’un bris de glace, d’une fuite de gaz, d’une panne d’électricité, d’un dommage causé par des catastrophes naturelles, d’un cambriolage ou d’un attentat, etc. Ce sont ce qu’on appelle des garanties, qui peuvent être fondamentales ou optionnelles. En dehors de celle-ci, d’autres détails doivent également être étudiés attentivement. Parmi eux, nous pouvons évoquer le plafond d’indemnisation, le montant qui reste à notre charge (les franchises), les conditions relatives à la résiliation du contrat, etc. Il faut aussi penser à certains cas particuliers, pour ne citer que les vacances.