Qu’entend-on par crédit personnel ?

Pret personnel

Contrairement au crédit immobilier, le crédit personnel se trouve dans la catégorie des prêts non affectés et peut s’utiliser selon la volonté du souscripteur.

Compte tenu de la rapidité de la décision des banques dans son octroi et également dans son déblocage, de nombreux ménages en fait appel pour faire face à des imprévus ou pour combler un problème passager de trésorerie, ou encore pour acheter un ou plusieurs biens de consommations.

A voir aussi : Découvrir la culture de Paris

Il convient dès lors de voir les différents points caractérisant ce genre de prêt et les erreurs à ne pas commettre afin d’en profiter les avantages.

Quels sont les caractéristiques du crédit personnel ?

Du point de vue légal, le montant de ce type de prêt est compris entre 3 500 euros et 75 000euros. Mais certaines banques limitent à 21 500 euros et ce, dans un souci de protéger légalement l’emprunteur dans le cadre du dispositif de protection du consommateur.

A lire en complément : Tout le nécessaire pour les militaires

Sa durée peut varier de 3 à 84 mois.

Dans certains cas, l’emprunteur peut rembourser le pret personnel bien avant son échéance et ce, sans aucune pénalité.

Il n’est pas nécessaire de justifier l’utilisation des fonds auprès de son banquier. L’emprunteur peut acheter ce dont il a besoin pour un ou quelques biens de consommation ou encore financer des dépenses imprévues.

Le prêt personnel permet de racheter des crédits en cours.

Les erreurs à éviter avant de contracter un crédit personnel

L’assurance peut être évitée. Il est souhaitable de ne pas souscrire à une assurance lors de la contraction d’un prêt personnel. S’agissant plutôt d’un service proposé par les banques, l’assurance n’est pas obligatoire. Cela fera une économie à l’emprunteur.

Ne pas souscrire à un crédit avec un taux élevé. Ainsi, l’objectif est de bénéficier d’un taux de crédit le plus bas possible. Plus il est bas, plus le crédit coûtera moins cher.

Il faut savoir comparer les offres des banques et donc ne pas se limiter à une seule offre. Pour cela, il ne faut pas hésiter à faire concurrencer les différentes banques entre elles en négociant au mieux les  conditions du prêt.

Il vaut mieux choisir les prêts à courte durée et dont le montant correspond au plus près possible à votre projet. Avec un crédit à courte durée, la mensualité est moins importante et l’emprunteur peut aisément revenir plus tard pour contracter un autre prêt puisque la quotité cessible n’est pas utilisée à son seuil maximum.