Le succès des vide-greniers

Du printemps à l’automne, les vide-greniers s’organisent dans tout l’hexagone. Comment expliquer un tel succès pour ces évènements dont raffolent les français.

Un succès lié à une saisonnalité

Ces évènements se déroulant majoritairement en extérieur, ils sont principalement planifiés au moment des saisons les plus douces. On recense ainsi plus de dates d’évènements en Eté qu’en Hiver. Néanmoins, certains vide-greniers peuvent tout de même se dérouler en hiver. La plupart du temps, ils sont organisés dans des lieux couverts et chauffés. Même astuce pour les vide dressings, qui séduisent les amateurs de seconde main.

A lire aussi : Aménager son jardin en utilisant les avantages du béton

La mode du vintage et de la seconde main

Car c’est là l’intérêt des vide-greniers. Ces derniers permettent aux amateurs d’objets anciens de chiner de nouvelles pièces à ajouter à leur collection. On peut en effet y dénicher à la fois des meubles anciens de très grande valeurs, et de petits objets du quotidien pour seulement quelques euros. Cet intérêt s’adresse à toutes les classes de la population, de la moins fortunée aux plus grandes richesses, faisant des brocantes des lieux de mixité sociale. Tout du moins, dans l’hexagone, puisqu’au-delà des frontières, les brocantes ne séduisent pas autant.

Savoir chiner en vide-grenier

Tout l’art de la chine consiste donc à estimer justement la valeurs d’un bien, et à le négocier pour en tirer le meilleur prix possible. Certains vendeurs et certains acheteurs ne connaissent pas bien la valeurs des choses. Mais ils sont de moins en moins nombreux.

A lire également : Les ingrédients d’un mariage de rêve

La mode du vintage a poussé de nombreux chineurs du dimanche à mieux évaluer les pièces qu’on trouve en seconde main. Désormais, faire de bonnes affaires s’avère plus compliqué qu’auparavant. Internet a également révolutionné le secteur, en proposant de nombreux biens à débattre en ligne.

Ce qui pousse certains amateurs de brocantes à dénicher leurs trésors sur internet. Néanmoins, cette démarche s’approche plus de la vente aux enchères que de la brocante. Certes, les deux parties passent toujours du temps à débattre du prix, mais ces derniers peuvent s’envoler bien plus rapidement que dans une brocante.

Chiner est-il devenu un sport national?

Comme nous l’évoquions plus haut, on remarque que cette tendance séduit les français et les britanniques, mais qu’elle est parfois moins populaire en-dehors de l’Europe.
Les Américains et les Russes sont moins intéressés par cette tendance, qu’ils ne comprennent parfois pas. Le fait de chiner en brocante s’apparente pour certains d’entre eux, à une solution d’urgence pour les nécessiteux. Dans leur culture, acheter des meubles d’occasions n’est pas un choix, mais un besoin, lorsqu’on n’a pas les moyens d’acheter du mobilier neuf.

Une différence culturelle amusante, puisqu’en France, chiner en vide-grenier est presque devenu un sport national. Certains s’adonnent même à cette pratique tous les week-ends, en suivant un parcours préparé en amont, avec un itinéraire précis, souvent calculé en prenant appui sur des sites dédiés, comme calendrier-des-brocantes.com. Ces “accros” aux vide-greniers parviennent ainsi à se rendre dans plusieurs brocantes en une seule et même journée.

Tous les chineurs ne sont pas aussi organisés, certains aiment simplement flâner dans les brocantes le week-end, sans pour autant se donner de but précis.
Néanmoins, nous avons tous arpenté un vide-grenier au cours d’une balade dominicale. Il est rare de croiser un français ne s’étant jamais une seule fois rendu dans une brocante.

La mode de la décoration mix and match

La tendance en décoration est aujourd’hui au Mix and match, comme on dit outre-manche. Rassembler dans son intérieur des objets neufs (Ikea, Habitat, etc) et des objets plus anciens (chinés en vide-greniers, ou bien hérités de ses aïeux, ou encore, rapportés de voyages), fait fureur. Le but étant de réaliser une décoration homogène, les objets sont souvent retravaillés afin de les moderniser, pour les intégrer plus facilement à sa décoration intérieure.

Ainsi, les meubles en bois foncés sont généralement poncés et peints dans une couleur plus claire et plus moderne. L’esprit scandinave très à la mode ces dernières années, met ainsi l’accent sur des meubles des années 50, retravaillés dans des tons pastels.

La couleur du hêtre est adoucie et tire plus vers le pin. Dans certains cas, une couche de peinture planche est même appliquée. Reste encore à trouver la perle rare en vide-grenier. Il faut généralement en écumer plusieurs avant de tomber sur les meubles de vos rêves. Pour connaître les dates des prochains vide-greniers près de chez vous, vous pouvez vous rendre sur internet.  N’hésitez pas non plus à rejoindre des groupes ou des communautés de chineurs dans votre région, cela vous permettra d’être tenu au courant des dates des évènements.

Et si vous ne recensez aucune brocante à venir, essayez d’en organiser un! Vous pouvez, pour cela, vous rapprocher de votre mairie, qui vous donnera les autorisations nécessaires à la mise en place d’un vide-greniers, à condition de respecter certaines obligations.