Trecento Asset Management : le secteur de la robotique en développement

trecento

Trecento Asset Management est une société de gestion d’actifs créée en 2011 et présidée par Alice Lhabouz. L’innovation comme moteur de croissance économique et comme réponse aux enjeux environnementaux de demain, c’est à ce fondement enthousiaste que la société doit son existence.

Après avoir lancé un fonds sur la thématique de la santé, alliant recherche de performance et maîtrise de la volatilité, la société de gestion Trecento Asset Management a lancé en décembre 2016 un autre produit différenciant au sein de l’univers des sociétés de gestion : Trecento Robotique. Le fonds investit dans des actions de sociétés internationales exposées au thème de la robotique (concepteurs et assembleurs de robots ainsi que leurs équipementiers, transport autonome, connectivité, analyse de données…).

A voir aussi : Choisir son champagne en fonction de son repas et de l’occasion

trecento champion croissance

Aux origines de Trecento Asset Management

Le Trecento est le siècle qui a précédé celui de la Renaissance et qui a préparé les esprits aux bouleversements qui ont façonné la modernité du monde actuel : naissance d’une réalité européenne, diffusion de la culture par l’imprimerie, multiplication des échanges commerciaux, mise en perspective des représentations du monde. Pour Trecento Asset Management, nous sommes aujourd’hui à l’aube d’une révolution à la fois industrielle et technologique qui bouleversera demain le quotidien de chacun.

A lire en complément : Le phénomène OnePlus n’a pas fini d’étonner

L’esprit de recherche du progrès, qu’il soit économique, technologique ou social est ce qui constitue l’ADN de Trecento Asset Management. Le choix de la robotique découle directement du fonds Trecento Santé, où les innovations et nouvelles technologies viennent bouleverser le secteur de la médecine et des services de santé. Trecento Robotique, premier fonds thématique de ce type à avoir été lancé en France, a vocation à s’inscrire dans un esprit de résolution des enjeux actuels et futurs que sont la raréfaction des ressources naturelles, l’augmentation et vieillissement de la population parallèlement à la baisse de la population active, la sécurité en environnement dangereux.

La robotique : industrie 4.0

La robotique succède aux trois premières révolutions majeures (mécanisation et invention de la machine à vapeur – industrialisation et déploiement de l’électricité – automatisation et substitution de l’humain dans des tâches répétitives et dangereuses), la quatrième révolution industrielle est celle des ressources interconnectées et communicantes, de l’intelligence artificielle et de l’analyse des données. C’est d’abord en Allemagne qu’a été évoquée l’expression « industrie 4.0 ».

En termes d’investissement, le secteur de la robotique est attractif car il bénéficie de fortes perspectives de croissance, liées à des catalyseurs de long terme. Ces catalyseurs sont principalement l’innovation et les avancées technologiques, ainsi que l’évolution de la démographie mondiale qui requiert une utilisation croissante de robots industriels. Selon Boston Consulting Group, le secteur de la robotique devrait croître de 9,5% par an jusqu’en 2025. L’univers d’investissement de la robotique peut paraître encore limité aujourd’hui, et est caractérisé par de fortes inégalités capitalistiques entre les géants américains de la technologie tels que les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) et des petites sociétés innovantes.

Afin de sélectionner les meilleures sociétés, l’équipe de gestion de Trecento Asset Management effectue une analyse approfondie et basée sur les fondamentaux des sociétés composant le fonds robotique.