Un BTS CG pour la rentrée ? Ce que vous devez savoir !

« Maman je vais faire un BTS CG pour devenir comptable », bien que cela paraisse un peu caricaturé, c’est pourtant le cas de figure le plus courant dans le secteur de la comptabilité. Depuis 2010, la filière comptable enregistre un besoin croissant en main-d’œuvre.

Outre l’évolution du marché, le nombre de départ à la retraite important entre 2010 et 2015 reste le facteur principal qui pousse les entreprises et autres organisations à recruter de nouveaux comptables. Et le BTS CG est le premier palier en école de comptabilité pour parvenir à ce poste.

A lire également : Attirez et fidélisez vos nouveaux clients

Le BTS CG : une formation tournée vers la pratique

Présentant les mêmes contenus depuis 2007, le BTS CG a connu une mise à jour instaurée au début de l’année 2015. Un vent de fraîcheur qui fait du bien à la formation, à l’heure où la plupart des filières de l’entreprise voient leur fonctionnement et leur organisation évoluer au fil des innovations des outils technologiques. Anciennement intitulée BTS comptabilité et gestion des organisations, en 2015 la formation n’aura perdu que son O final. Pour le reste, elle a tout à y gagner.

Ce qui change depuis le BTS CGO

Nouveaux contenus élaborés sur l’évolution des besoins dans l’entreprise, nouvelle méthode tournée vers plus de pratique et une formation aux outils nécessaires à la gestion comptable dans le domaine professionnel, ou encore une durée de stage rallongée.

A découvrir également : Maximiser les opportunités d'interaction avec le marketing multicanal

En bref, le diplôme de BTS CG en école de comptabilité prépare un nouveau profil, plus compétent et en meilleure adéquation avec les évolutions qui frappent le métier.

Premier palier de la comptabilité en entreprise

Deux ans après ce vent de fraîcheur, les premiers diplômés de la nouvelle version du cursus ont quitté les bancs de l’école cette année. Grâce à leur formation, ils peuvent appréhender avec plus de confiance l’entrée dans le monde de l’entreprise en tant qu’assistants de gestion en PME par exemple pour se faire une expérience plus solide en milieu professionnel. La formation donne également accès à un poste d’administrateur de bien ou de comptable.

Les titulaires d’un BTS sont très appréciés par les recruteurs, encore plus dans les secteurs de la gestion, de la comptabilité, des banques et des assurances. Des profils attractifs, car les contenus enseignés sont au plus proche de la réalité des besoins dans l’entreprise. Le stage en milieu professionnel en fin de formation fournit également une première approche métier aux étudiants qui peuvent identifier les bonnes pratiques à adopter en vue d’une future embauche. Mais le cursus est également un bon tremplin pour les étudiants désireux d’approfondir leur formation en comptabilité.

Retrouvez ici la fiche complète relative à cette formation.

Un accès aux formations supérieures

Après avoir acquis l’ensemble des bases des métiers de gestion et de comptabilité, le diplômé d’une école de comptabilité peut approfondir ses connaissances au travers de différentes formations. Bien que la formation vise à former des diplômés capables d’intégrer immédiatement le monde du travail, les étudiants disposant d’excellents dossiers peuvent envisager de rejoindre une licence professionnelle dans différents secteurs. Finance, comptabilité, ressources humaines, gestion d’entreprise, etc.

Que ce soit au sein de l’université ou dans une école de commerce, l’étudiant a le choix. À terme s’il souhaite devenir expert comptable, il présente le profil parfait pour rejoindre un DSCG et devenir expert dans son domaine. Un tel bagage assure au diplômé de décrocher un bon poste que ce soit au sein d’une entreprise privée, en indépendant dans un cabinet ou encore dans un service d’une collectivité territoriale. Au diplômé d’être le plus convaincant possible lors de son entretien d’embauche, retrouvez des conseils sur le sujet dans cet article.