Le cannabis : une plante aux propriétés thérapeutiques

Le chanvre, plus connu sous le nom de marijuana ou encore de cannabis sativa est une plante réputée pour ses propriétés psychotropes. Selon certains historiens, l’usage du cannabis par l’homme date de l’époque holocène (10 000 ans av. J.-C.). Les premières utilisations du chanvre rapportées par les récits ont eu lieu, par contre, vers le VIe siècle av. J.-C.

Cultivé partout dans le monde, le cannabis est également utilisé dans le domaine médical, notamment à partir du XIXe siècle. Plusieurs chercheurs et médecins de l’époque affirmaient que cette plante possède des vertus curatives et peut servir de remèdes efficaces contre certaines pathologies.

A lire également : La sensation de froid est généralement nuisible pour votre moral

Parmi ces praticiens, le médecin français Jean-Jacques Moreau a essayé de soigner les troubles mentaux avec des substances à base de marijuana. Il en est de même du docteur irlandais William B. O’Shaughnessy, qui, en 1840, prescrivait le cannabis pour le traitement des maladies convulsives et du tétanos.

Outre cela, les scientifiques ont également découvert que le cannabis possède d’autres propriétés thérapeutiques et permet de soigner, entre autres :

A découvrir également : Le E-commerce va-t-il remplacer le commerce ?

L’épilepsie infantile

Pour rappel, les recherches médicales s’intéressent jusqu’ici aux deux composants spécifiques du cannabis : le THC et le CBD. Appelées “cannabinoïdes“, ces molécules se différencient l’une de l’autre par leurs effets sur le corps humain. Si le THC (Tétrahydrocannabinol) est connu pour ses propriétés psychotiques, le CBD (Cannabidiol) produit en revanche des effets calmants.

Pour traiter l’épilepsie infantile, les praticiens recourent à l’e- liquid cbd, ce qui a promu la culture de la marijuana en milieu médical. En effet, l’on pratique des techniques de culture particulières pour fabriquer de l’huile contenant un pourcentage très élevé en CBD et une quantité minime de THC.

La maladie d’Alzheimer

Jusqu’ici, les chercheurs n’ont pas encore trouvé le moyen de guérir la maladie d’Alzheimer. On peut tout au plus ralentir son développement. Grâce à son effet neuroprotecteur, le THC empêche la formation des plaques amyloïdes, lesquelles sont à l’origine de la dégénérescence des neurones.

Les troubles du sommeil

L’huile de CBD est reconnue pour son efficacité dans la lutte contre l’insomnie et les troubles du sommeil. Ses effets apaisants agissent sur le corps et l’esprit, ce qui facilite l’endormissement et permet de retrouver un sommeil reposant.

Les maladies inflammatoires de l’intestin

Les cannabinoïdes contenus dans l’huile de cannabis ont également des effets bénéfiques sur les fonctions intestinales. Le THC et le CBD activent la défense immunitaire tout en bloquant le passage des germes pathogènes dans le système sanguin. On les recommande ainsi pour le traitement des maladies inflammatoires de l’intestin comme la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn.