Différence entre poulpe, pieuvre et calamar

Connaissez-vous la différence entre un poulpe, une pieuvre, une seiche, un calamar, calmar et un encornet ? Comment retenir les différences et reconnaître ces créatures sous-marines sans se tromper ? On vous explique tout dans cet article.

Les mollusques et les céphalopodes

Les mollusques et les céphalopodes sont des familles d’invertébrés assez communs et présents dans de nombreux océans et mers du monde. Le poulpe et la pieuvre sont les plus connus, avec leurs bras. Les bras des pieuvres et des poulpes sont recouverts de centaines de ventouses qui leur permettent de s’accrocher et de se déplacer sur les rocs. 

A découvrir également : Quels sont les principaux risques professionnels ?

La pieuvre est aussi appelée poulpe et inversement, selon leur taille et la région dans laquelle on les trouve. On peut dès lors ranger la seiche, le calamar, le calmar et l’encornet dans la catégorie des mollusques céphalopodes. Ceux-ci se distinguent des pieuvres et des poulpes par leur morphologie

Les mollusques céphalopodes, que ce soit la seiche, le calamar, le calmar, la pieuvre, le poulpe ou l’encornet, se déplacent par propulsion dans l’eau. Les pieuvres et les poulpes sont exceptionnellement intelligents et possèdent 250 millions de neurones, dans un cerveau réparti en 9 endroits : la tête et les 8 tentacules.

Lire également : Restaurant scolaire modulable, les avantages

Détaillons ensemble les caractéristiques de ces mollusques céphalopodes, les plus intelligents des invertébrés de leur espèce.

La pieuvre, aussi appelée poulpe : définition

Ce mollusque est apparu durant l’ère du Cambrien, il y a 540 millions d’années. On trouve la pieuvre dans son habitat naturel, dans des eaux littorales, dans les antres rocheuses, près des rivages. 

La pieuvre est appelée octopus en anglais, ce qui signifie 8 bras en latin. Ce céphalopode est caractérisé par sa morphologie très reconnaissable : une tête (céphalo-) et 8 bras ou pieds (-pode). On distingue la pieuvre pélagique de la pieuvre benthique. La pieuvre pélagique vit près de la surface de l’eau tandis que la pieuvre benthique (céphalopodes benthiques) vivent plus dans les profondeurs des mers.

La pieuvre possède 8 bras mais n’a pas de tentacules. Une ouverture buccale se trouve au milieu de ces 8 bras. La pieuvre se nourrit et respire de cette manière, par oxygénation. La pieuvre est un invertébré qui fixe l’oxygène différemment des vertébrés, grâce à une protéine qui n’est pas transportée par des globules rouges. La pieuvre a un sang de couleur bleue, pour cette raison.

Si la pieuvre ou le poulpe se sentent attaqués ou en danger, ils projettent un nuage d’encre sépia pour troubler l’eau et brouiller les pistes de sa fuite rapide dans les eaux. On utilise le sépia en cuisine, mais aussi en photographie.

La pieuvre a la capacité fascinante à changer de couleur selon son environnement, comme le caméléon. Ceci lui permet de se camoufler et d’échapper aux prédateurs, ou, au contraire, de chasser incognito sans être repérée par sa proie. La pieuvre ou le poulpe sont des mollusques qui peuvent résoudre des problèmes pragmatiques, comme dévisser le couvercle d’un pot, afin d’accéder à de la nourriture.

La seiche : définition

La seiche est un mollusque céphalopode qui vit près des fonds (céphalopodes benthiques). C’est plus particulièrement un décapode et non un octopode. Comme le calamar, la seiche possède une coque dorsale. Pour vous rappeler de cette spécificité, vous pouvez associer la première lettre de calamar à la première lettre de coque ou coquille.

Les seiches sont des mollusques extrêmement intelligents, tout comme les pieuvres. Si vous faites une balade sur la plage, il est probable que vous trouviez des os de seiche, qui peuvent être sculptés, de par leur consistance crayeuse.

Le calmar et le calamar : définition

Le calmar et le calamar sont deux variantes de mollusques céphalopodes. Le calamar possèdes 8 bras et 2 tentacules, c’est donc un décapode, qui possède des ventouses sur tout ou partie de ses bras. 

Certains calmars sont de taille normale, d’autres de taille géante. Le calmar géant se trouve au large du Japon, du Canada, mais aussi au Nord de l’Europe. Les calamars de grande taille vivent généralement dans les profondeurs, jusqu’à 2 000 m sous la surface de l’eau.

Le calmar colossal peut mesurer de 10 à 13 mètres de long ; il vit dans l’océan Austral, au Nord de l’Antarctique. De manière générale, les calamars dont la taille est normale (moins de 60 cm, aussi appelés encornets ou chipiron, notamment au Pays Basque) est un calamar, tandis que les espèces géantes sont appelées calmars. Les encornets ou calamars se consomment dans leur encre, cuisinés en tapas ou en friture, en poêlée.

Bras ou tentacule ?

On fait la distinction entre bras et tentacule chez les mollusques céphalopodes. Les tentacules d’un mollusque céphalopode possèdent quelques ventouses, à l’extrémité. Les bras, eux, sont recouverts sur toute leur longueur et sur une face, de ventouses. On fait souvent la confusion entre bras et tentacules. Vous le savez désormais, les pieuvres et les poulpes possèdent bel et bien des bras et non des tentacules.

Vous connaissez maintenant la différence entre ces animaux et quelques unes de leurs spécificités.