Focus sur le métier de brancardier

A priori, le brancardier est un agent des services hospitaliers. Généralement, il est chargé de l’accompagnement et du transport des patients au sein des hôpitaux, des cliniques ou des maternités. Ses tâches s’exécutent donc exclusivement à l’intérieur de ces centres de soins, contrairement à l’ambulancier.

Comment devenir brancardier ?

Pour de devenir brancardier, aucun diplôme spécifique n’est requis. Cependant, il faut avoir une attestation de formation aux gestes et soins d’urgence de niveau 1 ou AFGSU 1 tout en étant être reconnu apte physiquement au port de charges.
De plus, toute personne souhaitant devenir brancardier doit être capable de supporter une station debout prolongée. Autrement, il doit faire preuve d’une bonne maîtrise physique quelles que soient les conditions de travail.
Pour pouvoir exercer ce métier, il doit être aussi à la hauteur d’une importante maîtrise psychologique dans le sens où les patients doivent être transportés, sur un brancard ou sur d’autres moyens de déplacements, avec un grand respect. Il lui est demandé d’instaurer une relation de proximité tout en prenant de grandes précautions de sécurité.
En quelques mots, le futur brancardier doit être à la fois dynamique et serviable quel que soit le tempérament des patients. Les sens de l’organisation et du contact  sont ainsi d’une grande importance dans le métier de brancardier.

A voir aussi : Comment bien aménager sa terrasse ?

Que fait réellement le brancardier ?

Etant membre du personnel d’encadrement des patients, le brancardier est sollicité pour de nombreuses tâches. D’abord, il aura à assurer l’installation des malades sur le moyen de transport le plus adapté à leurs états de santé. Le déplacement est plus délicat pour un patient dont l’état de santé est assez critique. Puis, il sera en charge du transport et parfois avec ses bras-même. Des cas spéciaux les obligent aussi à maîtriser les gestes de premier secours.
Lors du transport d’un patient d’un point à un autre, il doit veiller à ce que le dossier médical soit toujours avec lui. C’est aussi au brancardier de bien mettre à jour les données concernant le patient. Il lui arrive aussi de transmettre les différents résultats d’examen à différents services.
Outre cela, il est responsable de la bonne manutention des matériels qu’il utilise. Comme les autres agents doivent prendre soin de différents outils tels que le tensiomètre, le stéthoscope ou la balance impédancemètre, le brancardier doit nettoyer régulièrement tous les véhicules dont il fait usage. Autrement, il est le premier responsable de tous ces matériels.

A découvrir également : Voyager en camping-car en famille : 5 conseils pratiques