Guide pour un séjour réussi à Reykjavik

Reykjavik

L’Islande est une destination devenue très populaire pour ses paysages extraordinaires qui vous donneront l’impression d’avoir quitté la planète Terre. Pourtant, la capitale de ce petit pays insulaire, Reykjavik, offre également une vie culturelle intense et originale qui mérite d’y passer le plus de temps possible. Voici donc un petit guide pour un séjour réussi à Reykjavik selon vos envies.

Comment bien visiter Reykjavik ?

Quand on a prévu de visiter une capitale, il faut toujours commencer par se demander comment la visiter correctement. Reykjavik n’est pas une grande ville : à titre de comparaison, sa superficie est deux fois plus grande que Paris, mais quatre fois moins grande que celle de Berlin et huit fois moins grande que celle de Londres. Le tout pour seulement 128 000 habitants, quand Berlin en compte près de quatre millions.

A voir aussi : Le promoteur immobilier Girondin Pichet développe ses activités

Visiter Reykjavik à pied n’est donc pas insurmontable, mais vous perdrez beaucoup de temps à traverser des quartiers résidentiels sans grand intérêt. Il n’y a pas de métro à Reykjavik, mais des services de bus plutôt corrects et des bus touristiques de style « Hop On, Hop Off ». Néanmoins, la voiture reste l’un des moyens de transport idéal.

Avec une faible densité comme la sienne, Reykjavik offre beaucoup de places de stationnement et la voiture est donc pratique. De plus, il est rare de rester uniquement à Reykjavik et le reste du pays se visite forcément avec une voiture. La location voiture Islande est donc une étape obligatoire pour les touristes. L’idéal, c’est de la récupérer à l’aéroport ou directement à Reykjavik pour pouvoir en profiter pendant tout son séjour.

Lire également : Faire construire une maison de style provençal

Envie de culture : les lieux à visiter à Reykjavik

L’Islande est un petit pays très isolé du reste du monde. Néanmoins, les Islandais ont un goût prononcé pour la culture, que ce soit la leur ou celles des autres pays, et les lieux pour l’accueillir ne manquent pas. Commencez donc par le théâtre national est son architecture hors du commun. Construit en 1950, il a accueilli les plus grands. Certaines pièces sont jouées en anglais, alors n’hésitez pas à réserver votre place !

Sinon, misez plutôt sur un langage universel en vous rendant à la salle de concerts Harpa. Inauguré en 2011, ce bâtiment s’est rapidement fait une place de choix dans le cœur des Islandais et des touristes. Si bien, qu’il est de plus en plus présent sur les souvenirs et les illustrations de la ville. Avec son extraordinaire façade en verre, il rend parfaitement justice aux merveilleux couchés de soleil que le ciel bas offre souvent à Reykjavik.

Envie d’Église ?

Reykjavik compte des dizaines d’églises, mais il y en a deux qu’il faut absolument visiter, que l’on soit intéressé par ces bâtiments en général ou non. La première, c’est Hallgrimmskirkja, qui n’est pas seulement l’église la plus connue de la ville, mais aussi le bâtiment le plus célèbre du pays. Prenez tout votre temps pour l’admirer de l’extérieur et payez 8 € pour grimper au sommet et admirer la ville.

En face de l’imposante Hallgrimmskirkja se trouve la petite église luthérienne Domkirkjan. Si elle ne paye pas de mine au premier regard, c’est un lieu très important pour l’Islande. C’est ici même que fut déclarée l’indépendance de l’île en 1845, alors placée sous domination danoise. C’est également le centre névralgique, depuis plusieurs siècles, de la foi locale.

Envie de musées ?

Reykjavik, comme toute capitale qui se respecte, compte des dizaines de musées. Vous n’aurez jamais le temps de tous les visiter, alors concentrez-vous sur les plus originaux. Commencez donc par le musée phallologique. Oui, il s’agit bien du musée de la science du pénis, soit plusieurs heures d’exposition autour du pénis dans le règne animal.

Ensuite, pour continuer dans l’irrévérence, rendez-vous au musée punk de la ville et découvrez comment ce mouvement anglais d’origine a connu un grand succès sur la petite île islandaise. Enfin, finissez par le musée d’art de Reykjavik afin de mieux comprendre le pays à travers les artistes qui y sont nés ou qui l’on décrit, peint, photographié, etc.

Envie de découvrir l’histoire de l’Islande ?

L’Islande est fascinante, parce que son statut si particulier de petite île au croisement de deux continents majeurs (l’Amérique et l’Europe) en a fait un lieu important de passage pendant des siècles. Résultat, le pays est isolé du monde, mais constamment traversé. Son histoire en est absolument fascinante.

Pour découvrir l’histoire du pays, rendez-vous au musée des sagas, ces ouvrages qui racontent les histoires des familles islandaises depuis plus de mille ans. Arrêtez-vous également devant la statue de Leif Eriksson en face d’Hallgrimmskirkja. D’après la légende, il serait le premier Européen à avoir découvert l’Amérique bien avant Christophe Colomb. Enfin, n’oubliez pas le musée national d’Islande et son patrimoine exceptionnel qui retrace des millénaires d’Histoire.

Envie de fête ?

Reykjavik est une ville accueillante et festive. Dans le centre-ville, vous n’aurez aucun mal à trouver des endroits où boire, danser et faire des rencontres. Les Islandais sont chaleureux et ils ne sont pas encore dégoutés des touristes.

Petit conseil, rendez-vous au Micro bar. Vous pourrez y goûter des bières et des alcools locaux. En plus, les Reykjavikois savent qu’ils y rencontreront des touristes et s’y rendent généralement pour le plaisir de partager un moment avec eux.