Investir en bourse avec un petit capital

Investir bourse petit budget

L’investissement boursier s’est largement popularisé au cours des dernières décennies. L’offre s’est diversifiée, et aujourd’hu,i on peut accéder au marché des actions avec un petit budget.

Investir en bourse en passant par une banque

Avec les banques, les frais sont relativement élevés. Il faut tout d’abord créer un compte-titres ou un PEA (Plan d’Epargne Action), puis payer des frais de gestion, d’acquisition et de liquidation. Avec les prélèvements sociaux, les taxes sur les plus-values et l’imposition, l’ouverture d’un compte dédié dans une banque nécessite une certaine réserve de capitaux juste pour couvrir les frais.

A lire en complément : Zoom sur les machines agricoles

Dans le cadre d’un PEA, on ne peut pas effectuer de ‘vente à découvert’, et dans tous les cas, les investissements sont limités aux places boursières européennes uniquement.

Au final, la solution bancaire est réservée à des investisseurs ayant à disposition un capital relativement élevé.

A lire aussi : Comment choisir sa balancelle bébé ?

Investir en bourse aveca un courtier

La mondialisation des marchés a vu l’émergence de nouveaux fournisseurs de produits financiers : les courtiers en ligne. Les courtiers en ligne ne sont pas à proprement parler des banques, ils concentrent leurs activités sur le trading en ligne. De cette spécialité découlent des tarifs concurrentiels et surtout une variété de produits bien plus large pour les investisseurs.

Les CFDs constituent ainsi une alternative efficace et accessible pour aborder le marché des actions avec un courtier plutôt qu’avec une banque.

Cela revient à investir sur l’action par le biais d’un contrat à la hausse ou à la baisse. Il est alors possible de placer son argent et de réaliser des gains sur le cours d’une action qui baisse ou qui monte. Le prix accessible des CFDs permet de diversifier ses positions. De plus, ils ne se limitent pas aux bourses européennes. On peut ainsi s’intéresser à la bourse américaine, aux places asiatiques ou encore prendre position sur les indices de diverses bourses mondiales. Comme on ne possède jamais directement le sous-jacent sur lequel on trade, on ne paie aucune taxe sur les transactions ou la tenue de compte. Les frais de courtage réduits en font le produit de prédilection des investisseurs disposant d’un petit capital.

On peut donc les utiliser pour des opérations à court terme allant de quelques minutes à quelques heures ou pour des investissements plus longs. Les CFDs sont des produits qui peuvent bénéficier de l’effet levier. 100€ .placés avec un effet levier 100 permettent ainsi de réaliser des gains multipliés par 100, comme si la somme investie était 5 000€.

L’exposition au risque est un facteur qui doit sérieusement être pris en compte lorsqu’on débute dans le trading. Pour cette raison, des courtiers comme iFOREX ont mis en place un système de protection contre les soldes négatifs. En règle générale il est fortement conseillé de se former au trading avant d’entreprendre des placements en argent réel. Pour cela, le web regorge de ressources pédagogiques gratuites, à commencer par celles élaborées par les courtiers eux-mêmes.