Mariage : formalités et démarches

Un mariage est un évènement important dans la vie d’une personne, mais c’est aussi un contrat à officialiser aux yeux de l’Etat. Ainsi, il existe donc  différentes conditions à respecter  ainsi que des formalités administratives à effectuer pour pouvoir se marier en toute légalité. Cet article résume ce qu’il faut savoir avant de se présenter devant un officier d’état civil pour être marié.

Les conditions pour un mariage

Pour pouvoir être marié en France, il faut être majeur, ou obtenir l’autorisation des parents ou du tuteur pour un mineur. Les époux ne doivent pas avoir de lien de parenté. Il faut également que les époux ne soit pas déjà mariés à d’autres personnes, que ce soit en France ou à l’étranger.

A découvrir également : Comment garantir la continuation de votre succès dans votre activité ?

Il faut également avoir deux à quatre témoins pour attester de l’identité des futurs époux et valider l’acte de mariage. Les témoins sont choisis librement par les époux mais doivent être majeurs.

Le dossier de mariage

Un dossier de mariage doit donc être préparé et servira de base pour établir le certificat de mariage. Pour ce faire, les époux doivent fournir chacun une pièce d’identité, un justificatif de résidence, ainsi qu’une copie intégrale d’acte de naissance de moins de 3 mois, mais aussi la liste des témoins avec noms, prénoms, date et lieu de naissance et une copie de leur pièce d’identité.

A découvrir également : Codes promo sfr box fibre : une alternative pour faire des économies

Les démarches d’un mariage

Le mariage civil se fait dans la mairie où habite l’un des époux, à condition que celui-ci ait résidé dans la commune depuis plus d’un mois. Un dossier de mariage doit être constitué et fourni à cette mairie.

Le régime matrimonial par défaut est celui de la communauté des biens réduite aux acquêts, mais si les époux ont choisi un autre régime, il faut que ce contrat de mariage ait été établi devant un notaire quelques jours ou semaines avant de se présenter devant l’officier d’état civil.

Un avis ou ban sera publié aux portes de la mairie où se fera la célébration, ainsi que dans la mairie des futurs époux.