Les incontournables de l’assurance immo

assurance habitation

L’assurance habitation est obligatoire dans certains cas quand elle ne l’est pas pour d’autres. Afin de ne plus avoir de confusions, cela mérite un peu d’éclaircissements.

Quelles sont les informations immanquables que nous devons retenir de l’assurance immobilière ? La majorité des Français souscrit à un contrat d’assurance habitation multirisque bien qu’elle comporte souvent des clauses assez complexes et est réglementée par un cadre plus ou moins compliqué. Elle nous permet surtout d’être indemnisés dans le cas où on fait face à des sinistres, à l’instar des dégâts des eaux, une explosion ou des bris de glace. Est-elle obligatoire ? C’est une question qui porte souvent à confusion et qu’on va tenter d’éclaircir. Quelles sont les garanties devant être comprises dans une telle assurance ? Comment bien choisir son assurance immobilière ?

Lire également : Quel thème pour mon mariage ?

Les garanties de base et optionnelles d’une assurance immobilière

Concernant les garanties d’une assurance habitation multirisque, elles doivent notamment prendre en compte la protection du logement et de tout le matériel qu’il contient ainsi que la responsabilité civile. Il existe 3 types de garanties d’assurance habitation à retenir : • Les garanties de bases : proposés par toutes les entreprises spécialisées dans l’assurance habitation, elles comprennent notamment la couverture des vols et des dommages causés par des actes de vandalisme, des dégâts des eaux, des bris de glace, des incendies ainsi que des catastrophes naturelles et technologiques. • Les garanties optionnelles : il peut s’agir d’une protection contre les pannes d’électricité, les fuites de gaz, la piscine, les travaux d’aménagement extérieur, le jardin, les animaux domestiques, les objets valeureux, la garantie électroménager, etc. Il est propre à chacun de les choisir en fonction de leur besoin. • La responsabilité civile : protège des dommages involontaires pouvant être causés à autrui et vise notamment à préserver le rapport avec les voisins, par exemple. Elle fait partie de la garantie de base. Par ailleurs, le choix d’une compagnie d’assurance est aussi une étape très importante. L’essentiel est de se renseigner sur la société à choisir, décortiquer des forums et aller sur des sites d’avis clients. Comme pour le cas de planet assurance eni, il est possible de dénicher diverses informations à son sujet.

L’assurance immobilière est-elle obligatoire ?

La signature d’un contrat d’assurance concerne tout le monde, qu’on soit propriétaire, bailleur ou locataire. Les sinistres peuvent arriver à tout le monde. Cependant, la loi ne l’impose qu’au locataire et partiellement aux propriétaires des résidences en copropriété. Contrairement à l’Assurance logement du propriétaire, celle du locataire est en effet obligatoire. Pourquoi ? La raison est simple. Le locataire est responsable des dégâts qui peuvent arriver à la maison louée. Il est donc du droit du bailleur d’exiger un contrat d’assurance afin de s’assurer que les dommages peuvent être rapidement réparés quand ils se présentent et préserver ainsi l’état de sa maison. Pour le cas des propriétaires disposant d’un logement en copropriété, l’assurance habitation responsabilité civile est la seule à être obligatoire pour protéger autrui des dégâts qu’on peut causer dans la communauté. Cela ne veut pas dire que les autres garanties d’assurance ne doivent pas être envisagées. Elles sont entièrement indispensables pour nous prémunir des catastrophes naturelles et technologiques et d’autres incidents pouvant survenir. Quant aux propriétaires, il ne leur est pas imposé de souscrire à un contrat d’assurance, mais ce n’est pas pour autant qu’ils ne sont pas recommandés à le faire. En cas d’incendie ou de catastrophes naturelles, par exemple, où tous leurs biens seront ravagés, l’assurance habitation peut prendre une partie des frais de remise en état.

A voir aussi : Zoom sur le métier de chauffagiste

Les détails à considérer pour le choix d’une assurance immobilière

Une société d’assurance doit se choisir en fonction de nombreux critères, mais l’assurance en elle-même doit être décortiquée afin de cerner les éléments qui peuvent correspondre à nos besoins ou qui sont manquants. En plus d’analyser scrupuleusement les détails essentiels à ne pas manquer, il ne faut pas non plus oublier de les mettre en concurrence. Nous devons porter notre attention sur quelques points : • Les franchises ou la somme qui sera à notre charge lorsqu’un sinistre se présente. • Le plafond d’indemnisation ou le seuil du montant de notre remboursement. • Les garanties qui sont incluses et celles qui ne le sont pas • Le délai de carence : pour faire plus simple, il s’agit de la période où on ne sera pas couvert par l’assurance. Pendant cette période, qui généralement est comprise entre 1 mois et 1 an, aucune indemnisation ne sera versée. Il n’est régi par aucune règle en particulier et dépend essentiellement de la volonté des assureurs. • Les exclusions de garantie : les cas particuliers où les garanties ne peuvent pas couvrir. • Les modes d’indemnisation : remplacer un appareil en neuf, ne tenir que la valeur des dégâts, etc. Par ailleurs, la prime d’assurance est un détail très important à noter. Il s’agit du montant que nous allons verser en contrepartie de notre couverture en assurance habitation. Elle comporte généralement des pièges et il faut se souvenir qu’une prime assez élevée ne signifie pas toujours qu’on aura le même degré de protection.