Importation de certains matériaux de BTP par la France

De nos jours, il est constaté en France un manque des matériaux de Bâtiments et de Travaux Publics (BTP). C’est ce qui justifie l’importation soudaine de ces types de matériaux. Une période d’importation qui participe à la dégradation de la balance commerciale française.

Un manque de fabricants de matériaux de BTP dans l’Hexagone

Une dégradation de la balance commerciale française commence à être notée avec la hausse d’activité du BTP. C’est une hausse qui participe à la réduction du taux de chômage, mais qui explique le manque de plus en plus croissant de fabricants de certains matériaux de Bâtiments et de Travaux Publics dans l’Hexagone.
Ces faits sont prouvés par la société française NFM qui était spécialisée dans la fabrication de gros tunneliers. En effet, la société a été vidée de ses matériaux par un chinois qui faisait partie des actionnaires. Ce qui signifie que des matériaux comme la machine à projeter doivent maintenant être exportés.

A lire également : Quelles sont les avantages issus d’une bonne performance énergétique ?

Un manque de fabricants de ces types de machines

En France, il n’est plus courant de voir des fabricants de certains matériaux comme les fraises ou les foreuses. Le président du Cisma (syndicat des fabricants français d’équipements pour la construction, les infrastructures et la manutention), Jean-Claude Fayat, assure que la désindustrialisation en France ne s’est pas accentuée ces dernières années.

Lire également : Site de carte grise en ligne, quelle activité effectuée ?

M. Fayat ajoute que la France a fait de belles réalisations avec la mise sur le marché de matériaux comme les chariots télescopiques, des matériels compacts ou des nacelles élévatrices. Il n’a pas manqué de préciser que le secteur a connu une belle année 2018. Des propos qui ont été justifiés par les estimations du Cisma qui révèlent une augmentation de 9 % des ventes des fabricants français de matériels de BTP.

Ce qui fait un total de 3,6 milliards d’euros en une année. La France a réalisé des ventes pouvant être estimées à 1,6 milliard d’euros, alors que 2 milliards concernent les exportations.

Ce qui justifie la dégradation de la balance commerciale

Le fait que les importations de matériel de BTP aient connu un envol de 15 % à 2,3 milliards d’euros a conduit à une balance commerciale négative. Ce chiffre qui concerne le matériel de BTP de l’année passée s’élève à 300 millions d’euros. La France s’active également, à une grande vitesse, à l’importation des matériaux de manutention.

Il y a effectivement eu une hausse de 9,3 milliards d’euros sur les matériaux vendus par les fabricants français. Cependant, si l’on se base sur les importations qui représentent 6 milliards d’euros, on se rend compte que la balance commerciale présente un déficit de 1,1 milliard d’euros.