Un livret A est-il encore profitable ?

livreta

Vedette de l’épargne depuis une multitude années le livret A offre aujourd’hui, avec un taux de 0,75%, un rendement au plus bas. Alors, le livret A, et le très ressemblant LDD sont-ils encore utiles ?

Le livret A sert principalement d’épargne de précaution. Cette épargne est fondamentale dans toute gestion de patrimoine car les sommes placées sont accessibles à tout moment. Qu’il s’agisse de renouveler un dispositif ménager, financer un achat ou s’offrir un voyage.

A lire également : L’histoire et l’origine des différentes sortes de bijoux

Comment est calculé le taux du livret A ?

Depuis 2008 le taux est calculé par rapport de deux éléments : d’une part le taux d’inflation (hors tabac)  sur les douze derniers mois, plus un quart de point, et d’autre part la moyenne entre les taux Euribor 3 mois et Eonia et le taux d’inflation. Entre ces deux indices on retient le chiffre le plus grand, arrondi au quart de point le plus proche.
Donc le taux du livret A est toujours supérieur à l’inflation.

Ajustement du taux du livret A

Au 1er Aout 2009, le calcul précédent aurait dû donner un taux de 0,23%, arrondi à 0,25% (car l’inflation était négative). Pourtant il a en fin de compte été élevé à 1,25% pour favoriser les épargnants puis redescendu à 0,75 cette dernière année.

A voir aussi : Boulogne-sur-Mer : deux hôtels et un centre de thalasso annoncés à la gare maritime

Donc, même si c’est dès fois difficile à assimiler, placer de l’argent sur un livret A à 0,75% lorsque l’inflation est négative est largement plus favorable que lorsqu’il était à 4% avec une inflation à 3,6%.

Ainsi le livret A n’est pas à placer au placard même s’il ne permet plus d’obtenir un complement de revenus comme à l’époque car :
–    son taux est toujours supérieur à l’inflation, donc l’épargne est profitable
–    il n’est pas imposable
–    les sommes sont retirables à tout instant, ce qui est primordial pour affronter des événements ponctuels.