Mettez un peu de flipbook dans votre communication !

Un nouveau mode de communication, le flipbook ? Si le support auquel il fait référence remonte à la seconde moitié du XIXe siècle, le flipbook moderne prend la forme d’un catalogue interactif dont l’utilisateur peut feuilleter les pages à sa convenance. Et en termes de communication digitale, c’est LE support à la mode ! Explications.

Le flipbook, un support vieux comme le monde

Nous avons tous déjà manipulé un flipbook : vous savez, ce petit livret contenant des dessins ou des photogrammes qui se suivent, de telle sorte qu’en le feuilletant rapidement à l’aide du pouce, on reproduit l’illusion du mouvement ? C’est le principe même du cinéma, lui-même basé sur une illusion d’optique : un mouvement n’est autre chose que la somme des images fixes qui le composent.

Lire également : Tout savoir sur les services d'un coursier

La magie du mouvement est rendue possible par deux miracles visuels : la persistance rétinienne (une image se « grave » sur la rétine pour un laps de temps très court, de sorte qu’elle semble se mélanger à l’image suivante) et l’effet phi (le cerveau comble les manques par une impression de successivité des images). Si ces deux miracles n’existaient pas, le cinéma et le dessin animé n’auraient jamais vu le jour.

Ce principe donne lieu, très tôt, autour de 1860, à l’invention du folioscope – ou feuilletoscope – par Pierre-Hubert Desvignes, breveté ensuite par John Barnes Linnett sous le nom de Kinéographe. Ces jouets optiques rencontrent un grand succès et, avec d’autres appareils plus sophistiqués, accompagnent la naissance du cinéma, dont la première projection publique a lieu en 1895. Mais ça, c’est une autre histoire.

A lire en complément : Choisir la lampe de chambre parfaite

Ce que le flipbook apporte à votre communication

Mais alors, que vient faire le flipbook dans nos affaires de communication digitale ? L’ancêtre du cinéma n’est-il pas à mille lieux des questions de marketing, de ciblage clientèle, de mise en valeur des produits ? Eh bien, non : il faut savoir que le flipbook, en tant que support de communication digitale, est en train de connaître une nouvelle jeunesse, sous sa forme numérique et interactive.

En gros, le flipbook 2.0 puise dans le principe de fonctionnement du folioscope historique, le geste à la fois ergonomique et ludique qui consiste à feuilleter les pages à sa convenance pour avancer ou reculer dans le document. Réalisé par une agence spécialisée dans la publication digitale, le flipbook peut ainsi prendre la forme d’un catalogue interactif, d’une brochure, d’un webmagazine ou de tout autre document invitant à tourner les pages.

De sorte que le flipbook réponde aux impératifs qui sont ceux de tout support de communication – mettre en valeur une gamme de produits ou de services, faire passer un message tout en séduisant le client (fidèle ou potentiel), via une présentation ludique, innovante, interactive… En bref, une présentation plaisante.

Pourquoi intégrer un tel objet à sa communication ?

Désormais plus aisé à produire sur la base d’animations en HTML5 (les versions anciennes en Flash étaient lourdes et peu pratiques, sans parler du fait qu’elles ne pouvaient pas être lues sur des terminaux ne supportant pas ce logiciel, notamment tous les produits Apple), le flipbook est donc un objet capable d’apporter à votre communication digitale de nombreux « plus ».

Parmi ses avantages, le flipbook :

  • S’intègre sur un site web ou se diffuse via n’importe quel support de stockage ;
  • Est lisible sur tous les appareils (ordinateurs, smartphones, tablettes) ;
  • Propose une vaste gamme d’outils interactifs : images, vidéos intégrées, animations visant à dynamiser des zones clés de la page, etc. ;
  • Embarque des fonctions e-commerce (eh oui, on n’oublie pas le but premier : vendre !) qui vont, par exemple, donner l’opportunité au lecteur de sauter directement du document vers une page web dédiée à l’achat ;
  • Offre une grande aisance de lecture qui convoque les gestes manuels du quotidien (tourner une page en saisissant le coin d’une feuille digitale) ;
  • Renforce le référencement naturel du site web en améliorant sa visibilité.

Enfin, dernier argument, et non des moindres : un flipbook contribue à accroître votre réputation auprès des internautes, qui sont friands d’innovations en termes de communication. À vous de jouer, donc : document inspiré du bon vieux feuilletoscope ou version ultramoderne en forme de catalogue interactif, à quoi ressemblera votre flipbook 2.0 ?