Quels choix pour les investisseurs ?

Alors que les marchés boursiers ne rassurent toujours pas les investisseurs, l’immobilier propose quelques opportunités, à condition de se montrer patient et de choisir le produit adapté à sa situation. Le marché de l’immobilier propose en cette période de crise quelques affaires pour qui sait se montrer patient dans ses recherches. Mais attention tous les produits ne sont pas forcément adaptés à votre situation.

Investir dans l’immobilier pour defiscaliser

Si votre objectif est de payer moins d’impôt, vous trouverez de nombreuses opérations de défiscalisation sur le marché, mais une étude fiscale préalable sera nécessaire pour pouvoir  mesurer exactement l’impact de l’investissement.

A lire aussi : Où trouver un plombier en cas d'urgence

Acheter pour louer ne sera pas la même chose suivant que vous investissez dans une résidence étudiante ou dans l’immobilier de loisir ou bien que vous optiez pour un appartement neuf dans le cadre de la loi Pinel. La grande difficulté vient du fait que la plupart du temps, le bien immobilier est vendu en V.E.F.A (vente en état futur d’achèvement), c’est-à-dire que l’investisseur achète sur plans.

De plus, les programmes proposés par les promoteurs ou les gestionnaires de patrimoine ne se situent pas toujours à proximité de vote domicile. Il ne faut donc pas se laisser berner par le discours rassurant du vendeur. L’idéal consiste à effectuer une visite pour se rendre compte soi-même de l’environnement.

A découvrir également : Exportation de véhicules d'occasion à destination de l'Europe de l'Est

Des opérations plus «exotiques » peuvent aussi présenter de belles opportunités à condition de se montrer extrêmement prudent quant au choix du programme. C’est le cas de la loi Girardin qui propose d’investir dans un logement neuf situé dans les DOM-TOM.

Choisir d’investir sans passer par un promoteur

Pour l’investisseur qui ne souhaite pas s’adresser à un promoteur, il reste la possibilité d’investir dans le neuf et de choisir un constructeur pour réaliser un projet de maison individuelle.
Il est tout à fait possible suivant la région dans laquelle on se trouver et le prix du foncier de construire une maison bon marché qui répondra aux normes exigées par les pouvoirs publics (plafond de prix de location au m2).

La difficulté peut résider dans le fait de trouver un locataire par soi-même, car si la recherche en elle-même ne pose pas de problème particulier, la sélection s’avère, quant à elle plus délicate. Certains critères doivent toutefois être respectés pour éviter de tomber sur un locataire indélicat.

Pensez également à calculer tous les éléments qui figureront au débit de l’opération : charges locatives, impôts et taxes (n’oubliez pas que les revenus locatifs sont imposables). Pensez également à calculer la taxe foncière. Celle-ci est variable d’une commune à l’autre et impactera le rendement net de l’opération. Posez-vous les bonnes questions, vu les faibles intérêts des taux immo actuels, vaut-il mieux faire un crédit immobilier pour acheter la maison ou l’appartement que vous voulez louer ou faut-il l’acheter comptant, quelle solution est la plus avantageuse ?

Renseignez vous sur le marché locatif

Quel que soit le choix d’investissement que vous souhaitez réaliser, n’hésitez pas à téléphoner aux agences immobilières locales pour leur demander comment se comporte le marché locatif.

Pensez également à vous documenter pour déjouer tous les pièges futurs. Consultez guide de la finance ou autres revues spécialisées avant de vous décider. Une règle de base consiste à ne pas achetez lors de la première visite. Donnez vous le temps de la réflexion et visitez plusieurs biens afin de pouvoir établir des comparaisons.