L’argile : un trésor de minéraux pleins de bienfaits

Souvent connu, pour ses vertus cosmétiques, l’argile est un trésor millénaire qui détient de nombreux autres bienfaits. L’argile est une roche très hydrophile et fragile formée par la composition de roches sous l’action du vent et de l’eau. Les argiles sont riches en sels minéraux et oligo-éléments. Elles peuvent vous apporter un soutien curatif dans beaucoup d’affections. En cataplasme, elle soulagera vos articulations ; en la buvant vous pourrez effectuer une cure détoxinante de votre organisme !

Caractéristiques de l’argile

L’argile est une roche sédimentaire composée de minéraux spécifiques. L’argile doit sa couleur à la quantité de fer qu’elle contient :

A découvrir également : L’abondance sur tous les plans : Coaching avec Roger Lannoy

– Noire : elle contient du sulfure de fer
– Vert : le fer ferreux tourne au vert par légère oxydation
– Rouge : présence d’une forte oxydation du fer ferrique.

Son procédé de fabrication

On trouve l’argile dans des gisements exploités à ciel ouvert. Une fois analysée, l’argile est étalée sur une aire de séchage en béton et installée au soleil. Elle emmaganise l’énergie des rayons solaires. Triée puis broyée, elle est mélangée à de l’eau de source afin d’obtenir une pâte. Elle est ensuite, pressée entre des toiles avant de la remettre à sécher au soleil et de la concasser.

A découvrir également : A quoi vous sert-il un logiciel agence immobilière ?

L’argile verte

Elle est surtout recommandée pour les infections virales intestinales, comme la gastro-entérite. Elle assainit la sphère intestinale essentielle à une bonne immunité. Elle est anti-infectieuse, anti-inflammatoire, adoucissante et cicatrisante. L’argile verte montmorillonite est riche en magnésie, désintoxiquante, reminéralisante et absorbante.

Ses principales utilisations :

Par voie buccale

Une cuillère à café quotidienne suffit à réguler le métabolisme et à assurer le fonctionnement correct des glandes endocrines. Dans le cas d’infections intestinales, 3 à 4 cuillères à café par jour seront nécessaires.
La prise d’argile par voie interne se fait de préférence le matin à jeun ou une heure avant chaque repas.

La cure détoxinante :
10 jours d’eau argilée puis 10 jours d’eau argileuse

Eau argilée :
Mettre l’argile dans un verre d’eau, remuer et laisser reposer toute la nuit. Boire l’eau seule et laissez l’argile qui s’est déposée au fond du verre.

Eau argileuse :
Même principe mais vous remuez le verre le matin et vous buvez l’intégralité du verre (eau+argile).

En cataplasme ou en compresse

Par voie externe, l’argile se révèle très efficace pour traiter les états inflammatoires, les brûlures, l’arthrose, les entorses, les foulures, les abcès.

Faire un cataplasme :
Utiliser de l’argile broyée en morceaux ou en granulés. Mettre votre argile dans un récipient en plastique. Versez de l’eau de source jusqu’au niveau de l’argile, et laissez reposer. Vous devez obtenir une pâte épaisse qui ne coule pas. Etalez-la sur un linge en fibre végétale (coton, lin, …) plus large que la surface à traiter.

Les cataplasmes ne devront être ni trop liquides ni trop secs, et s’étaler sur une épaisseur de 2 cm. On les entourera d’un linge afin de leur conserver le même taux d’humidité et on les gardera généralement 2 heures. Plus d’infos sur comme faire un cataplasme sur Dinetto.fr

Froid, tiède, chaud
En cataplasme ou masque froid, l’appliquer sur les endroits chauds, fiévreux ou enflammés.
Tiède (la meilleure solution pour réchauffer l’argile est de l’exposer au soleil, sinon au bain marie en évitant de cuire ou sécher l’argile) elle revitalise l’organe douloureux et favorise la reconstitution osseuse.
Chaud, pour une revitalisation générale.

L’utilisation de compresse sera appropriée dans le cas de lésions infectées ou en lavement en cas de mycoses vaginales ou inflammations locales.

Pour votre peau et cheveux

L’argile verte convient aux peaux grasses. Très efficace pour absorber et régulariser les excès de sébum.
L’argile blanche est conseillée aux peaux sèches et fragiles. Elle peut-être utilisée comme talc pour les bébés.
L’argile rouge : elle rééquilibre les peaux normales et les peaux sèches et sensibles et leur redonne luminosité.
L’argile jaune : stimule et tonifie les peaux normales et les peaux grasses et sensibles.
L’argile rose : elle est adaptée aux peaux délicates, sensibles et réactives.

Quelques précautions à prendre avec l’argile

– Ne pas prendre de l’argile par voie buccale lors d’un traitement allopathique ou homéopathique.
– Ne jamais appliquer de l’argile sur une plaie ouverte.
– Ne jamais réemployer une compresse ou un cataplasme d’argile car l’argile absorbe les toxines et les agents pathogènes.
– Veillez à utiliser une spatule en bois plutôt qu’une cuillère en métal inoxydable, et un récipient en verre ou en céramique.
– Ne jamais réchauffer l’argile au micro-ondes.

De tous temps et sur tous les continents, cette poudre miraculeuse a fait parler d’elle ! Ce remède ancestral n’a pris aucunes rides ! Et il reste certainement des tas d’autres vertus à lui découvrir…

NB : En aucun cas les informations et les conseils donnés, ne peuvent constituer un diagnostic, lequel nécessite obligatoirement un examen auprès de son médecin. Ils ne se substituent pas non plus à une consultation auprès de celui-ci. Elles ne doivent en aucun cas se substituer à un traitement médical.