Peut-on se fier à un photographe immobilier pour vendre un bien immobilier ?

photographe immobilier

Vendre un logement se heurte toujours à un certain nombre de difficultés. Le prix, les taux d’intérêt, l’espace disponible, le sérieux des acheteurs… C’est un long parcours que les propriétaires aimeraient pouvoir raccourcir. L’image que l’on donne de son bien doit être irréprochable. Utiliser la photo immobilier semble être un bon moyen d’optimiser ce processus.

Des professionnels formés

Attirer l’œil est une priorité. A l’heure où tout est important, cela nécessite un certain nombre de techniques. En cliquant sur Shoootin, vous trouverez un exemple de société qui s’est employée à réinventer l’image dans la vente de logements. La représentation de votre logement constitue la première impression qu’un acheteur peut se faire de celui-ci.

A lire également : La voiture de demain

Il ne s’agit pas de confier cette tâche à n’importe qui. En effet, puisque la photo immobilier n’est pas un simple détail de la vente d’un logement, il est important de choisir avec soin la personne qui se chargera de produire vos images. Les prises de vue doivent être nettes, le contre-jour doit être maîtrisé, la focale correctement réglée, et le rendu final peut également faire l’objet d’une retouche sur un logiciel de travail.

Le détail d’une image est important et nécessite un savoir technique qui s’obtient à l’aide de formations. Les photographes professionnels peuvent justifier d’un BTS, ou provenir d’un certain nombre d’écoles spécialisées dans ce domaine, en particulier la photo immobilier. Mais il existe également des parcours d’enseignement proposés par différents organismes de formation (plus d’informations sur cours-photographie.fr). Si vous êtes déjà agent ou même si vous êtes propriétaire, cette option peut être la bonne.

A lire aussi : Comment trouver son psychologue à Paris ?

Un outil de communication indispensable

Les derniers temps ont connu une certaine augmentation des transactions immobilières, la baisse des prix et les taux d’intérêts encourageant ayant favorisé l’achat de biens. Mais alors que se profile 2017, certaines estimations pointent une hausse des prix. C’est donc pour beaucoup le meilleur moment pour acheter. Les acheteurs vont vouloir discuter des montants ou risquent tout simplement de porter leur choix sur un autre logement dans l’éventualité où votre offre ne leur conviendrait pas.

La photo immobilier constitue donc d’un élément de première importance à ne pas négliger. L’image doit être réussie, prise dans le bon angle, sous un certain éclairage, afin que l’œil en quête d’une acquisition soit attiré. Sur internet, elle constitue le tout premier argument mis en avant, c’est elle qui présente le bien. Que vous soyez propriétaire ou agent, vous n’êtes pas sans savoir que le web constitue un point de passage presque obligatoire pour tous les acheteurs potentiels.

Le fait est que beaucoup d’agents ou de particuliers négligent cette étape, ce qui leur vaut naturellement de voir se réduire leurs chances de vendre. Vous ne devez pas tomber dans le même piège qu’est celui de la déconsidération, au risque de vous voir affubler une étiquette d’amateurisme. Il vous faut prendre notamment le temps de correctement décrire votre bien (cliquez ici pour vous aider). La photo immobilier est un outil marketing qu’il convient d’utiliser, au même titre que les mots qui vous serviront à présenter le logement.

L’investissement dans les logements est un moyen sûr de protéger son capital dans des temps d’incertitude. Les acheteurs, lorsqu’ils n’anticipent plus de baisse des prix à venir, se décident à entrer en transaction. C’est dans ce genre de périodes que la communication autour de votre bien devient capitale. C’est elle qui va faire la différence au moment de la sélection. Elle va faire en sorte que la position de votre offre dans l’esprit d’un acquéreur soit devant celle d’un autre dont la photo immobilier est moins bonne que la vôtre.